Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Vu par le véto
Un sac à pus

« Ça n’est pas toujours la taille qui compte… Cette génisse de trois mois a quelque chose de plus que les autres, avec laquelle elle n’est pas née : elle a une grosse boule sous le ventre, à l’emplacement du nombril. Mais pour le reste, tout semble aller à peu près bien. À peu près seulement car depuis quelques jours, elle semble quand même accuser le coup avec un peu moins d’entrain à lever la croupe à l’heure de la gymnastique.

Aujourd’hui, elle a 39°7 alors qu’il ne fait pas très chaud et elle n’a pas de coliques. Je palpe ce ballon bien tendu. Il recèle des zones molles et des zones plus fermes : son contenu n’est pas homogène. De quoi peut-il s’agir ? Dans le pire des cas, d’une éventration avec les organes abdominaux passés sous la peau… mais il y aurait à parier que la douleur et l’inflammation lui couperaient sûrement l’appétit.

Moins grave, il pourrait s’agir d’une hernie ; d’une grosse hernie ombilicale avec des intestins ou pire avec la caillette dans le sac herniaire. Cela n’est pas impossible mais cette hernie ne serait sans doute pas devenue aussi volumineuse en l’espace de quelques jours.

DEUX EN UN

Reste un abcès ombilical qui recèle du pus, et qu’à ce stade, il faut ouvrir. Ou peut être un abcès ombilical surmonté d’une hernie… On imagine facilement le danger qu’il y aurait dans ce cas à ouvrir la hernie d’un petit coup de bistouri. Prudence ! Nous couchons la génisse. L’échographie de la masse me montre qu’elle contient du pus tout en bas et une cloison plus haut.

J’implante une aiguille en bas par laquelle coule du pus. C’est là que je décide d’ouvrir l’abcès. Un litre s’écoule à travers un trou de quelques centimètres de long. Un bon lavage à l’eau sous pression puis à l’eau oxygénée, un peu de bétadine et la voilà sur pied.

J’introduis alors les doigts dans l’abcès vidangé pour constater qu’au-dessus de la cavité la paroi abdominale est déformée par une hernie dont l’anneau fait quand même quelques centimètres de diamètre. Par la suite, avec la cicatrisation, la hernie a disparu. Cette génisse fera donc une vache. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Vous aimerez aussi

Vignette
Un premier vaccin contre les mammites à Streptococcus uberis
Le principe du vaccin du laboratoire Hipra est d'empêcher le germe d’adhérer à l’épithélium mammaire et de s'organiser en biofilm.
Vignette
Bovins : La teigne est une zoonose de saison
Les bâtiments surpeuplés, manquant de luminosité et de ventilation, trop humides sont des conditions favorisant l’apparition de…
Vignette
L’acupuncture soigne aussi les bovins
Issue de la médecine traditionnelle chinoise, l’acupuncture vise à renforcer l’équilibre général de l’animal pour l’aider à…
Vignette
Pâturage : attention aux diarrhées au printemps !

Youpi ! C'est le printemps. L'herbe est abondante et pousse dru, les vaches sont impatientes de…

Vignette
Délégation des génisses : limiter les risques sanitaires
Un protocole de suivi sanitaire est proposé par le GDS de Bretagne aux naisseurs et aux éleveurs de génisses pour réduire les…
Vignette
Pourquoi ma vache bave-t-elle ?

Au début, c’est un petit filet de salive qui s’échappe de la commissure des lèvres ou un peu de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière