Aller au contenu principal

Elevage bovin
Un quai de paillage dans les bâtiments à veaux pour gagner du temps

Situé au-dessus des cases à veaux, le quai en planches permet de stocker des roundballers et facilite le paillage des boxes.


Nathalie Poiret et Stéphane Leclerc, à Airaines, dans la Somme, ont trouvé un moyen simple pour pailler plus facilement les boxes à veaux. « Nous avons installé un quai de paillage au-dessus des cases à veaux pour gagner en temps et en confort de travail », avance l´éleveuse en souriant.
A deux mètres cinquante de hauteur, le quai en planches surplombe trois boxes de douze mètres carrés chacun, sur une longueur totale de dix mètres. Des traverses de chemin de fer, espacées de trois mètres les unes des autres, font office de poteaux. Les solives sont boulonnées aux madriers porteurs, eux-mêmes fixés aux piliers. Des entretoises consolident le maintien des solives. « Il ne faut pas oublier de prévoir un accès au quai, ainsi qu´une balustrade de sécurité, fabriquée avec des fers de récupération par exemple. »

Large de trois mètres, le quai permet de stocker six balles de paille. Cela correspond à une autonomie d´un mois et demi environ. « Je dépose les roundballers lors du curage du fumier. Il me suffit simplement de décrocher la balustrade », indique Stéphane qui regrette que le toit du hangar ne soit pas plus haut pour pouvoir stocker davantage de balles.
Coût de l´ouvrage : environ 300 euros. Depuis trois ans, les exploitants profitent des avantages qu´offre cette passerelle. « Moins de poussières lors du paillage et plus besoin de pénétrer dans les box. Nous avons juste à grimper l´échelle et à balancer la paille d´en haut avec la fourche. Le paillage ne prend pas plus de cinq minutes, apprécie Nathalie. Cela nous facilite la vie au quotidien ! »
©E. Bignon


©E. Bignon


©E. Bignon
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Ferme des 1000 vaches: les porteurs du projet déboutés par le Conseil d'Etat
Dans une décision rendue le 23 septembre, le Conseil d’État a rejeté le pourvoi de la société exploitant la ferme des 1000 vaches…
Le chantier du nouveau bâtiment pour les vaches taries du Gaec Losser.
« Avec la hausse des prix des matériaux, notre nouveau bâtiment coûte 20 % plus cher que prévu »
Alexis Losser, un des quatre associés du Gaec Losser, en plaine d’Alsace dans…
La collecte des cinq principaux bassins exportateurs a été moins dynamique en juillet, comparée au printemps.
Des marchés laitiers fermes en lait conventionnel
À la mi-septembre, les cotations des produits laitiers se redressent.
Le robot d'alimentation sur roues alimenté par une cuisine revient, pour un troupeau de 300 VL, plus cher qu'une remorque mélangeuse ou qu'une désileuse automotrice, selon l'étude.
Combien coûte un robot d’alimentation aux 1000 litres de lait ?
L’enquête sur l’automatisation de l’alimentation en élevage bovin, publiée en 2020 par l’Idele et les chambres d’agriculture des…
HADN : SILpp2, une couverture de silo consommable
HADN : SILpp2, une couverture de silo consommable

« Fini les bâches en plastiques qui font perdre un temps fou et causent de nombreuses difficultés à chaque fois qu'…

« Avec la bio, nous vivons bien avec 60 vaches à 8 500 litres »
« Avec la bio, nous vivons bien avec 60 vaches à 8 500 litres »
Dans la Loire, le Gaec des Gauds a réussi sa conversion bio, sans baisse de productivité laitière, mais avec une profonde…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière