Aller au contenu principal

Astuce : un plancher mobile « maison » pour la salle de traite

Stéphane Lavoisier, dans le Pas-de-Calais, a fabriqué un plancher mobile pour ajuster la hauteur de la fosse de traite. L’astuce a reçu le prix de l’innovation au concours Trucs et Astuces organisé par la chambre régionale d’agriculture des Hauts de France.

Stéphane Lavoisier, éleveur laitier dans le Pas-de-Calais, a fabriqué un plancher mobile pour ajuster la hauteur de la fosse de traite
Stéphane Lavoisier, éleveur laitier dans le Pas-de-Calais, a fabriqué un plancher mobile pour ajuster la hauteur de la fosse de traite.
© E. Bignon
© E. Bignon
Ce plancher mobile fait maison est constitué de caillebotis de récupération en plastique provenant d’un élevage de canards. Il peut monter jusqu’à 35 cm pour réduire la hauteur du quai de traite et l’ajuster à la taille du trayeur. 

 

© E. Bignon
Quatre coussins d’air de suspension d’essieux de camions achetés neufs (60 € chacun) sont positionnés à chaque coin de la fosse. Chez Stéphane, les coussins sont posés à la hauteur du sol de la fosse mais rien n’empêche de les intégrer a posteriori dans le sol de la fosse si besoin.

 

© E. Bignon
Cette vanne de commande trois voies est reliée au compresseur servant à ouvrir les portilllons des quais de traite. Quand le trayeur l’actionne vers la droite, elle fait gonfler les coussins qui soulèvent le plancher. Et quand il l'actionne vers la gauche, l’air est évacué, ce qui permet au plancher de se déposer à la hauteur choisie.

 

© E. Bignon
Un cadre métallique rectangulaire (8,50 m x 2,20 m de large) posé sur les coussins encadre les contours de la fosse. Il présente un renfort central sur toute la longueur de la fosse. Un treillis métallique repose sur cette armature « juste par mesure de sécurité au cas où un caillebotis viendrait à céder, mais cela ne s’est jamais produit », précise Stéphane.
 
© E. Bignon
Quatre barres de réglage percées tous les 5 cm permettent de régler le plancher à la hauteur voulue en insérant un boulon (16 mm de diamètre) qui sert de butée. Le boulon du dessus reste, quant à lui, en permanence ; il sert de repère au trayeur le plus petit sur l’exploitation. Une fois les boulons insérés dans les quatre barres de réglage à chaque coin de la fosse, le vide est fait afin que le plancher puisse se déposer et rester bien stable.

 

© E. Bignon
La pièce métallique surélevée par rapport au caillebotis fait office de point de réglage. Elle est soudée au cadre métallique. Elle coulisse le long de la barre ; le guide en forme de U qui l’encercle assure son maintien.

 

Côté éco

Coût estimé par Stéphane : 1 000 €

Temps : deux jours à deux personnes

Les plus lus

Éliane Riou. « Dans notre nouvelle TPA 2x16, nos mettons 1h15 pour traire 140 vaches à deux, hors lavage. Une traite rapide et fluide, sans effort physique, c’est 100 % de plaisir ! »
« Dans une salle de traite, ce sont les détails qui font toute la différence »
Au Gaec de Kermouster, dans le Finistère, les associés ont mûri leur projet pour limiter les efforts physiques à la traite grâce…
Olivier et Béatrice Piron. « Nous privilégions un système très simple avec peu de vaches, pour rester efficaces tout en veillant à l'aspect travail. »
« Avec nos 49 vaches laitières, prévention rime avec efficacité économique »
L’EARL Les chapelles, en Ille-et-Vilaine, se distingue avec un système intensif mêlant maïs toute l’année et herbe pâturée.…
Le choix de griffes plus légères et de tuyaux en silicone soulage les bras et les épaules.
« Rénover la salle de traite pour tenir jusqu’à la retraite ! »
Dans le Finistère, le Gaec du Bois Noir a agrandi et rééquipé sa salle de traite, en vue de réduire la durée et la pénibilité de…
Prix du lait : Sodiaal abandonne son prix B
À partir du 1er avril, le prix B disparaît chez Sodiaal. Un « prix unique » sera mis en place pour l’ensemble de la…
Alexis, 28 ans, et Cyril, 32 ans, avec leur père Didier Magnière, 61 ans. « Nous partageons une vraie passion pour la race Simmental et n’aimons pas trop faire du tracteur. »
« Nous avons remis à plat tout notre système de production laitier pour devenir autonomes »
En Côte-d’Or, le Gaec Magniere a repensé totalement son assolement et ses rotations. Il est devenu complètement autonome en…
Le Casdar Ergotraite inclut une analyse biomécanique des mouvements par « motion capture ».
Traite : des hauteurs de quais trop souvent inadéquates
La hauteur des planchers mammaires à la traite a un impact important sur la posture du trayeur et le risque de troubles musculo-…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière