Aller au contenu principal
Font Size

Un nouvel ISU en Prim’Holstein

L’OS Prim’Holstein a fait évoluer la formule de l’ISU. La nouvelle mouture sera appliquée lors de l’indexation d’avril 2020.

© OS Prim'Holstein

« L’objectif de l’ISU 2020 est de proposer aux éleveurs une vache laitière qui produise du lait en quantité et en qualité et qui pose le moins de problèmes possible », explique l'Organisme de sélection. Concrètement, le poids dans l’ISU de l’index de synthèse Repro passe de 22 % à 25 %. Celui de l’index de synthèse production (35 %) reste le même. En revanche, sa nouvelle formule donne plus de poids à la matière grasse pour obtenir un meilleur prix du lait. Le poids de l’index de synthèse morphologique reste à 15 %. Mais sa formule a également évolué. « La sélection efficace faite en mamelle permet de mettre l’accent sur les membres, où nous avons encore des marges de progrès », précise l’organisme de sélection. La formule de la capacité corporelle a également changé vers plus de poids attribué à la largeur au détriment de la taille. Pour la mamelle, le poids du plancher-jarret baisse au profit de l’implantation, du maintien de la longueur des trayons tout en gérant l’équilibre. « Le volume de mamelle de nos vaches étant aujourd’hui de très bonne qualité, cela nous permet de travailler plus intensément sur la longueur et la position des trayons, afin d’obtenir un branchement optimum de la mamelle, que la traite soit robotisée ou non. » D’autres évolutions de l’ISU interviendront en 2022.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Le projet prévoit la construction sur le site de Houlbec-Cocherel d’une nouvelle stabulation en logettes pour 234 vaches laitières, en complément de celle existante pour 400 vaches.© DR
Un projet de 634 vaches dans l’Eure suspendu à la décision du Préfet
Pourra-t-il se faire ou pas ? Le projet d’une ferme de 634 vaches fait du bruit en Normandie. Le Préfet réclame quatre nouvelles…
 © D. Briand
Une astuce pour remplir les boudins de lestage
Dans l’Orne, Yoan Gallot, fils d’agricultrice, a créé une astuce pour faciliter le remplissage des boudins de lestage qui…
Vincent Battut. « Nous sommes passés récemment de 80 à 130 hectares. Donc, nous prévoyons d’augmenter le cheptel jusqu’à 110 vaches pour produire près d’un million de litres. » © Gaec Battut
« Je cherche à valoriser au mieux les effluents »
Vincent Battut, en Gaec avec sa mère dans le Puy-de-Dôme, élève 90 vaches sur 130 ha de prairie naturelle et produit 700 000…
Covid-19 : 48 millions de litres de lait non produits en avril
Près de 40% des élevages laitiers ont réduit leur production en avril. Tous bénéficieront de l’aide de 320 €/1000 l prévu par le…
Rozenn et Gilles Héluard. « Nous essayons de valoriser au maximum les effluents pour limiter les achats d’engrais minéraux. » © Gaec Héluard
Au Gaec Héluard, les effluents couvrent la moitié des besoins en azote
Dans le Morbihan, Rozenn et Gilles Héluard valorisent au mieux les engrais organiques pour réduire la facture des engrais…
Dominique et Adrien Durécu « Nous valorisons beaucoup mieux nos prairies avec des petites parcelles. Les vaches pâturent plus et mieux. Et le résultat est payant ! » © E. Bignon
« Les vaches pâturent plus et mieux grâce au pâturage tournant dynamique »

La ferme de Dominique Durécu et de son fils Adrien, qui va s’installer au 1er juillet, possède un vrai…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière