Aller au contenu principal

Filière mondiale
Un nouveau plan stratégique pour la Fédération internationale de laiterie

Neuf cents personnes venues de cinquante pays ont participé à Dublin au Sommet de la FIL. Deux défis doivent être relevés : la nutrition et l´environnement.


L´année 2007 a été placée sous le signe du renouveau pour la Fédération internationale de laiterie. Christian Robert (Belgique), son directeur, en a rappelé les temps forts : les négociations au Codex, notamment pour le facteur de conversion de l´azote et la définition des fromages génériques, le recrutement d´une nutritionniste pour répondre aux préoccupations croissantes sur ce thème, le renforcement de la participation de la FIL aux instances internationale Codex, ISO, OMS, FAO, OIE, etc. « Nous avons identifié les projets clés et établi un nouveau Plan stratégique. Par ailleurs, soixante-huit nouveaux experts ont rejoint la FIL », a-t-il précisé. Sans oublier le remaniement du site internet amené à devenir un réel outil d´information sur le secteur, notamment sur les questions nutritionnelles. Et l´adhésion de trois nouveaux membres : les Philippines, le Kazakhstan et la Mongolie. « Nous voulons maintenant diriger nos efforts vers les pays d´Amérique Latine (le seul membre étant actuellement le Mexique) et de l´Afrique (le seul membre étant l´Afrique du Sud). »
« C´est au niveau de l´environnement que notre capacité à gérer les changements sera testée », a affirmé Jim Begg, président. ©R. Lemoine

L´environnement fait son entrée
Conscients des enjeux, les Français se sont déplacés en nombre au Sommet de la FIL. On a pu regretter l´absence à la tribune des entreprises irlandaises. Même si elles ne figurent pas encore dans le top 20, elles sont engagées dans un grand mouvement de restructuration, avec à l´appui un budget d´investissement de plus de 300 millions d´euros financé à hauteur de 114 millions par le gouvernement.
Si la santé reste son domaine de prédilection, l´environnement a fait son entrée à la FIL. « La santé bien sûr, mais l´environnement aussi sont les défis que le secteur aura à relever dans les années à venir », a insisté Jim Begg (Écosse), le président de la FIL. C´est dans ce domaine que notre capacité à gérer les changements sera testée. » Il a été soutenu par Barry Harris, responsable de la production laitière au sein de Fonterra. « Le Sommet de la FIL est l´endroit idéal pour trouver ensemble les bonnes pratiques pour un système laitier durable. Les émissions de carbone au niveau de la production laitière, de la transformation et du transport des produits sont sur la sellette. » Gageons qu´au prochain Sommet de la FIL, en novembre 2008 à Mexico, cette question sera à la une.

La FIL dans les grandes lignes
. 52 pays ;
. une plate-forme d´échanges et un rôle d´expert auprès d´organisations internationales (Codex.) ;
. quatre thématiques : les méthodes d´analyses, les standards et la sécurité alimentaires, la santé animale et l´élevage laitier, la nutrition et la santé.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

« J’envisage de mettre 35 % de silphie dans la ration des génisses »
Dans les Vosges, Jean-Luc Bernard a semé 114 hectares de silphie pour « nourrir » un digesteur de méthaniseur et…
Mathias et Jean-Pierre Charretier avec leur conseiller Alexandre Batia. « On a préféré investir dans des matelas et des logettes adaptées pour améliorer le confort toute l’année, plutôt que dans des ventilateurs qui ne serviraient que quelques semaines par an. » © E. Bignon
« On a amélioré le bien-être des vaches et elles nous le rendent bien »
Le Gaec Charretier, dans le Rhône a investi dans le confort de couchage et a trouvé des solutions « maison » contre le stress…
La silphie peut atteindre 3,50 m de hauteur. Mais, pour une utilisation en fourrage, la récolte se fait avant la floraison.  © Silphie France
[Réchauffement climatique] La silphie, une plante d’avenir pour faire des stocks ?  
La silphie fait de plus en plus parler d’elle chez les méthaniseurs, mais pas seulement. Des éleveurs commencent à s’y intéresser…
Bruno Calle, éleveur. « Le méthaniseur est alimenté avec 60 % d'effluents et 15 % de produits d'exploitation et 25 % de produits extérieurs. » © V. Bargain
Méthanisation:« Grâce aux digestats, nous avons supprimé la quasi-totalité de l’ammonitrate »
Au Gaec Moulins de Kerrolet, dans le Morbihan. Grâce à une gestion très fine des digestats, l’exploitation n’…
Pac 2020: Le montant des aides aux bovins laitiers et allaitants est fixé
Deux arrêtés du 29 septembre 2020 précisent le montant des aides aux bovins laitiers et allaitants pour la campagne 2020.
« La certification HVE a été pour nous une reconnaissance du travail réalisé sur l’exploitation » soulignent les trois associés du Gaec. © V. Bargain
Le Gaec Moulins de Kerrolet est l'une des premières exploitations laitières certifiées HVE
Le Gaec Moulins de Kerrolet, dans le Morbihan, est l'une des premières exploitations laitières à obtenir la certification Haute…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière