Aller au contenu principal

Un lait stérilisé au goût de pasteurisé grâce à la microfiltration

Une équipe de l´Inra de Rennes, en partenariat avec la société Tétra Pak, a développé un lait longue conservation au goût de lait frais, grâce à la microfiltration sur membrane.


Les Français consomment en grande majorité du lait UHT, pour des raisons de conservation. Toutefois, le lait UHT a un goût de lait cuit qui serait jugé indésirable par certains consommateurs. C´est pour répondre à leurs attentes que l´Unité de recherches en technologie laitière de l´Inra de Rennes, en partenariat avec la société Tétra Pak, a mis au point un procédé reposant sur la microfiltration sur membrane qui permet d´obtenir un lait stérilisé combinant l´atout de la longue conservation et un goût de lait frais.
©D. R.


Des pores de 0,5 micron de diamètre
Le traitement du lait consiste en une microfiltration suivie d´un chauffage à 96ºC pendant 6 secondes. « Ce traitement thermique n´est pas effectué pour des raisons bactériologiques, mais sert à inactiver les enzymes endogènes du lait, et évite ainsi la dégradation du produit au cours de sa conservation », précise Jean-Louis Maubois, directeur de recherche à l´Unité de recherches en technologie laitière de l´Inra de Rennes.
La microfiltration est un procédé sur lequel l´équipe de l´Inra travaille déjà depuis plus de dix ans et elle a déjà donné lieu à des applications. « Le lait Marguerite, vendu dans le cadre des laits crus, est microfiltré. Toutes les bactéries ne sont pas retirées. Ce lait se conserve au froid pendant 15 jours », illustre le chercheur. Avec la nouvelle membrane mise au point par l´Inra, le lait est stérilisé, grâce à des pores plus étroits (0,5 micron de diamètre) qui lui permettent de filtrer vraiment tous les micro-organismes présents dans le lait. « La microfiltration, contrairement à la technique UHT, permet également d´enlever des enzymes thermorésistantes (provoquant la coagulation et la gélification du lait) contenues dans les cellules bactériennes mortes », précise Jean-Louis Maubois.

Un lait qui garde un goût frais
Ce lait stérilisé se garde aussi longtemps qu´un lait UHT, à température ambiante. En outre, « les jurys de dégustation, qu´ils soient français, allemands, suédois ou belges, ne décèlent pas de différence gustative entre ce lait et le pasteurisé », souligne Jean-Louis Maubois. Par contre, ils montrent une nette préférence pour le lait microfiltré longue conservation par rapport au lait UHT.
On peut tout de même se demander dans quelle mesure un lait au goût frais plaira au consommateur français habitué à boire du lait UHT, au goût de lait cuit.



UHT : l´Ultra haute température consiste à chauffer le lait à 120-140ºC pendant un temps très court (2 à 4 secondes).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Jean-François et Olivier Glinec, avec Groupie, croisée montbéliarde de 11 ans, fille de la doyenne du troupeau de 16 ans.
« Nos vaches font en moyenne 7,5 lactations »
Dans le Finistère, avec un système très économe, le troupeau du Gaec de Trevarn bat tous les records de longévité. Si le niveau d…
Dans le dispositif en bandes de la ferme de Saint-Hilaire-en-Woëvre, le semis sous couvert de méteil d’automne est l'itinéraire qui a le mieux fonctionné.
Deux pistes prometteuses pour rénover une prairie sans glyphosate et sans labour
Semis sous couvert de méteil d’automne ou après un colza fourrager de fin de printemps sont deux itinéraires techniques…
Un nouvel essai est actuellement en cours à Derval sur une vingtaine de génisses de première année pour mesurer s'il y a un gain de temps de travail avec la clôture virtuelle.
« Nous avons testé les clôtures virtuelles sur les génisses »
La ferme expérimentale de Derval a expérimenté à l’automne 2020 et au printemps 2021 les clôtures virtuelles Nofence sur une…
Les niches avec courettes sont une solutions pour se conformer au nouveau règlement bio.
En bio, ils ont trouvé des solutions pour faire sortir leurs veaux non sevrés
Installation de niches collectives ou ouverture vers l’extérieur de la nurserie, deux élevages de Loire-Atlantique ont réalisé…
Le soja non-OGM de la mer noire n'arrive plus à cause de la guerre en Ukraine.
Les prix des tourteaux se détendent un peu
La demande baisse. Le prix du non-OGM diminue, mais attention au manque de visibilité sur l'offre.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière