Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Un coût alimentaire moyen de 500 € par génisse

Une enquête réalisée en 2015 auprès de 50 élevages sur la zone couverte par Littoral Normand (Calvados, Manche, Haute-Normandie) indique un coût de 504 € par génisse produite, pour un âge au vêlage de 29 mois. L’échantillon repose sur un tiers d’élevages en Prim’Holstein, un tiers en Normandes et un tiers en race mixte.

Les résultats ont oscillé entre 340 € et 680 €. Les coûts ont été calculés à partir des factures de concentrés, de minéraux et d’aliment d’allaitement, et le coût fourrager à partir de la comptabilité des exploitations. Le lait entier a été pris au coût forfaitaire de 300 €/1 000 l. « D’après notre enquête, il n’apparaît pas de lien entre l’âge au vêlage et le coût alimentaire. Entre un vêlage précoce et un vêlage tardif, c’est finalement la répartition du coût entre les fourrages et les concentrés qui diffère, analyse Olivier Leray, de Littoral Normand. En moyenne, 60 % du coût alimentaire est lié à la quantité de concentrés ingérée. » Les élevages qui obtiennent les coûts les plus faibles favorisent au maximum le pâturage des génisses. « Même si le coût alimentaire ne traduit pas toute la stratégie d’élevage des génisses, une économie de 50 € par génisse génère 1 400 € d’économie annuelle sur un troupeau moyen de 70 laitières et 40 % de renouvellement. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Steyr Konzept – Un concept de tracteur hybride
Machinisme
Le tractoriste autrichien présente un concept-tractor futuriste aussi bien dans son design que dans la technologie embarquée.
Vignette
Agriculture : la transmission est un défi de taille pour les territoires
L'attractivité des métiers et l'accompagnement des cédants sont deux grands axes d'actions des OPA, laiteries, collectivités...…
pâturage en Irlande
L'Irlande veut préserver une image "verte"
L'Irlande pourrait encore augmenter sa collecte laitière et dépasser le cap de 10 millions de tonnes en 2025. Toutefois, la…
 © SAS De nous à vous
En direct des éleveurs cherchent des producteurs

Cette marque appartenant à 10 exploitations laitières et à un pool de consommateurs, cherche du lait…

Vignette
"Nous soignons davantage les vaches taries"

Jérémy Lonchampt, en Gaec, dans le Doubs :

"Nos 100 vaches montbéliardes n’…

Vignette
Les bienfaits d’une haie bien faite !
Parasol-brumisateur naturel pour les vaches, frein à l’érosion… Les haies rendent de multiples services, à contrebalancer avec la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière