Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Un contrat tripartite pour du camembert

Les représentants de la Fromagerie Chavegrand, de l'APLBC section Chavegrand, et Lidl.
© Lidl

L'APLBC, la fromagerie Chavegrand (Creuse) et Lidl ont signé un contrat tripartite pour du camembert qui sera élaboré avec du lait issu de vaches nourries sans OGM. L'APLBC(1) est une OP représentant 480 adhérents qui livrent trois laiteries (LSDH, T. Rians et Chavegrand), et sont répartis sur 14 départements de 5 régions (Centre Val de Loire, Pays de Loire, Nouvelle Aquitaine, Bourgogne France Comté, Auvergne Rhône Alpes).

Michel Biero, gérant achats Lidl France, explique qu'il cherchait "un partenariat avec des éleveurs laitiers pour un produit 'sans OGM'. Les éleveurs de l'APLBC section Chavegrand nous ont donné le prix du lait qu'ils souhaitaient : 340 €/1000 l de prix de base et une prime de 10 € pour le sans OGM."

340 € et 10 € pour le sans OGM

La fromagerie Chavegrand fabrique des fromages (camembert, coulommiers, brie...) pour les MDD de plusieurs distributeurs, la restauration et exporte. "Ce contrat tripartie renforce notre partenariat avec Lidl et nous permet de mieux rémunérer les 80 producteurs que nous collectons. Les adhérents à l'OP (quasi tous les élevages collectés) toucheront 340 €/1000 l sur le volume correspondant aux ventes des camemberts Lidl (15 à 20% de la collecte sont potentiellement concernés). Et la prime pour le 'sans OGM' sera versée aux 24 éleveurs qui s'y engagent : deux tiers de la prime pendant les six mois de conversion et 10 € à partir de septembre", détaille Guy Faivre, directeur commercial de la laiterie. 

Le contrat est d'un an renouvelable. "Les éleveurs livrant Chavegrand sont entrés dans l'OP fin 2017. Pour pouvoir signer un accord tripartite, il faut être organisé en OP (c'est l'OP qui signe). Et l'APLBC a une expérience en matière de contrat tripartite avec la LSDH. Nous espérons que ce camembert fonctionnera et concernera plus de volumes et d'éleveurs par la suite", indique l'APLBC.

(1) Association des producteurs de lait du bassin Centre
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Vignette
Réagir dès les premières mouches pour éviter la prolifération
Une lutte réussie contre les mouches doit être anticipée, commencer tôt et s’inscrire dans la durée. Il est illusoire de croire…
Vignette
«Le boviduc ouvre la voie aux pâtures sous la route»
Au lieu de traverser la route, matin et soir, neuf mois par an, les vaches de Philippe et Olivier Postec empruntent désormais un…
Vignette
Bien penser l'abreuvement des vaches
Une vache laitière consomme de l’eau en grande quantité et rapidement. La disponibilité en eau peut se révéler un facteur…
Vignette
"Mes niches à veaux sur sable sont faciles à nettoyer"

"Les nouveau-nés, jusqu'à 15 jours maximum, sont élevés dans des niches à veaux que nous avons…

Vignette
Utilisez-vous des tests de gestation dans le lait ?
Dosage de protéines spécifiques de la gestation dans le lait ou le sang, progestérone, échographies... Plusieurs méthodes sont…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière