Aller au contenu principal

"Mon chien électrique « fait maison » est bien pratique en aire d’attente"

Anthony Balard, dans l’Aveyron, a fabriqué un chien électrique pour l’aire d’attente qui permet de gagner dix minutes sur le temps de traite et de réduire la pénibilité.

Anthony Balard, dans l'Aveyron. © B. Griffoul
Anthony Balard, dans l'Aveyron.
© B. Griffoul
 

 

 
© B. Griffoul

 

1 - L’aire d’attente mesure 12 m de long par 5 m de large. Les vaches rentrent latéralement. Le chien électrique, qui couvre 4 m de largeur, est constitué de 9 chainettes de 1,20 m de long montées sur une cornière de 25 tous les 50 cm. Cette barre de suspension est située à 2,20 m de hauteur. Elle est suspendue à un chariot qui coulisse sur deux câbles métalliques (10 mm de diamètre) tendus entre la tubulure de la salle de traite et le mur du fond de l’aire d’attente. Un troisième câble, plus fin (4 mm), sert de caténaire pour électrifier les chaînettes à partir d’un poste de clôture.

 

 
© B. Griffoul

 

2 - Le chariot a été fabriqué avec des chutes de tube galvanisé de barrière (40 mm de diamètre) qui coulissent sur les gros câbles. Sa largeur, correspondant à l’écartement des câbles, est de 80 cm. Un petit tube métallique relié par un câble isolé à la partie électrifiée coulisse le long de la caténaire.

 

 
© B. Griffoul

 

3 - L’isolation entre le chariot et la barre de suspension des chaînettes est assurée par deux silentblocs en caoutchouc (supports de feux de remorque avec deux boulons non traversant). Ce fut la partie la plus délicate à concevoir.

 

 
© B. Griffoul

 

4 - Le chariot est tracté par une cordelette qui s’enroule sur un enrouleur de fil de clôture. Un anti-retour évite que la ficelle ne s’affaisse au-dessus des vaches. Pour ramener le chien électrique au fond de l’aire d’attente, il suffit de le pousser à la main, anti-retour débloqué. Un petit retour du mur permet de l’escamoter complètement, de sorte qu’il ne dissuade pas les vaches de rentrer dans l’aire d’attente.

 

 
© B. Griffoul

 

5 - Le chien est électrifié avec un poste de clôture basique. C’est largement suffisant. Un poste sur secteur serait trop puissant. La terre est reliée à la terre du bâtiment.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Bien s’organiser et surveiller les paramètres importants sont essentiels pour réussir l’ensilage de maïs.
Reprendre la main sur ses ensilages de maïs
Alors que réussir son ensilage du maïs est crucial pour de nombreux éleveurs laitiers, des plannings établis trop longtemps à l’…
Une action de relevé de prix en supermarché. L'objectif est de faire passer des hausses de prix des produits laitiers et qu'elles soient répercutées aux producteurs.
Prix du lait : Les éleveurs français s'impatientent
Avec 428,5 €/1000 l pour Lactalis de prix de base en 38/32 sur juin-juillet-août en moyenne nationale et environ 415 € de prix…
Stéphane Luet, éleveur dans le Maine-et-Loire. " Depuis début juillet, les laitières sont passées à 100 % en ration hivernale. Les génisses et les vaches taries ont commencé à être complémentées depuis mi- juin, soit trois semaines plus tôt que d'habitude."
« Je m’attends à un hiver compliqué pour produire du lait »
Installé à Noyant la Gravoyère dans le Maine-et-Loire sur un élevage de 75 Prim'Holstein à 8500 litres, Stéphane Luet n'avait…
Les betteraves fourragères sont majoritairement mélangées à de la paille, du foin ou de l’ensilage de maïs.
Les éleveurs laitiers sont de plus en plus séduits par la betterave fourragère
La betterave fourragère assure une sécurité alimentaire à l’élevage, tant en volume qu’en valeur nutritionnelle. Quelle que soit…
Dans les conditions climatiques actuelles, de nombreux chantiers de récoltes de maïs commenceront avant le 15 août.
Les récoltes de maïs fourrage ont déjà commencé
Les premiers chantiers d’ensilage de maïs fourrage ont déjà débuté.
Cette astuce permet un gain de temps indéniable.
Une barre de lestage sur le front d’attaque du silo
Patrice Orvain, éleveur dans la Manche, a conçu une barre de lestage permettant de ne plus manipuler les boudins sur le front d’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière