Aller au contenu principal

Vu par le véto
Un chancre chez un veau qui bave

UNE ODEUR
FORTE et
un enduit
blanchâtre.
L’examen
indique qu’il
n’y a qu’une
lésion.
UNE ODEUR
FORTE et
un enduit
blanchâtre.
L’examen
indique qu’il
n’y a qu’une
lésion.
© J.-M. Nicol

« Voilà une maladie devenue plus discrète, et que la plupart des anciens connaissent pour avoir soigné quelques veaux. Celui-ci a 11 semaines et un petit retard de croissance qu’on aurait bien pu imputer illégitimement à une coccidiose. Sauf qu’il est fébrile, qu’il se nourrit de moins en moins et qu’il bave de plus en plus.

Quand un veau bave, il faut aller voir dans la bouche muni d’un linge pour attraper la langue et pour la tirer, d’une lampe frontale et d’une bonne dose de patience dès lors que cette traction sur la langue se montre un tantinet douloureuse. La génisse ne fait pas exception et je ne suis pas long avant de trouver un chancre bien développé sur le côté de la langue ; je venais juste d’être prévenu par l’odeur disons… particulière de son haleine.

Un examen plus complet de la bouche m’indique qu’il n’y a qu’une seule lésion de ce type. L’auscultation pulmonaire ne m’apprend rien et c’est tant mieux car parfois cette bactérie descend visiter le poumon avec des conséquences nettement plus graves.

ANTIBIOTHÉRAPIE ET SOINS LOCAUX

Le nécrobacille, qui est aussi la bactérie du panaris interdigité du bovin, ronge peu à peu la surface de la langue en formant un ulcère parfois très profond recouvert d’un enduit.

Voilà typiquement une maladie dont la guérison ne pourra être obtenue qu’en combinant des soins locaux avec une antibiothérapie de niveau 1. Faire une injection tous les jours ou tous les deux jours est la partie la plus facile. Gratter l’enduit pour remettre à nu l’ulcère pour le recouvrir ensuite d’antiseptique déposé sur une compresse demande un peu plus de patience. Je fais la démonstration, je laisse l’outillage et quelques compresses en recommandant bien de ne jamais pulvériser de spray dans la bouche, spray qui terminerait immanquablement au fond des alvéoles pulmonaires qui auront moins bonne mine une fois retapissées en bleu. Dix jours de soins plus tard, tout va bien. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Un salarié a été embauché pour la traite du soir, cinq jours par semaine et un dimanche sur trois. © R. Marqué
Au Gaec Dyna'Milk en Ille-et-Vilaine : « Nous avons vendu le robot et réinvesti dans une salle de traite pour nos 125 vaches »
À l’occasion de son agrandissement, le Gaec Dyna’Milk a fait machine arrière sur la stratégie de traite. Les associés ont préféré…
Classement des groupes laitiers dans le monde, par chiffre d'affaires
Le top 20 des laiteries dans le monde en 2020
Les deux transformateurs laitiers leader en Chine poursuivent leur progression dans le classement Top 20 de la Rabobank pour…
"Le génotypage nous permet d'élever moins de génisses"
En ciblant le renouvellement sur les meilleures génisses et vaches, le Gaec Cadro atteint aujourd'hui 125 points d'ISU contre 101…
La forme des paddocks est modulable
Au lieu d’opter de façon cartésienne pour des paddocks rectangulaires, pourquoi ne pas adapter la forme des parcelles pour lever…
Le Gaec a choisi le tapis du constructeur Geoffroy (Nièvre) car il proposait une auge en acier galvanisée alors que, pour les concurrents, il fallait la construire. Elle est posée sur une dalle en béton. © CA 15
Dans le Cantal : un tapis d’alimentation pour gagner de la place dans la stabulation
Dans ce bâtiment rénové, le remplacement d’une table d’alimentation par un tapis d’affourragement a permis de doubler le nombre…
De meilleures carrières avec des vêlages précoces
La ferme expérimentale des Trinottières publie une synthèse de ses vingt années d’essais sur l’élevage des génisses. Le parcours…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière