Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Un bien joli kyste ovarien

« Cette génisse de race Holstein pèse maintenant aux alentours de 350 kilos ; elle vient normalement en chaleur depuis quelques semaines. Il va donc être temps de l’inséminer. Mais comme par hasard elle ne manifeste plus de chaleurs ! Plus de chaleurs mais ses trayons se développent, la mamelle se détache et elle a du lait. L’échographie génitale révèle la présence d’un kyste dans chaque ovaire, un kyste de nature folliculaire dont la sécrétion d’oestrogènes met en branle une cascade d’autres hormones responsables ici du développement mammaire et de la sécrétion de lait. Un traitement de gonadotrophine remet les pendules à l’heure. La voilà donc en chaleur et inséminée. Mais trente jours plus tard, elle est vide et l’ovaire gauche abrite de nouveau un kyste. Nous voilà retournés à la case départ. Pour appliquer le plan B, je pique le kyste à l’aide d’une longue aiguille qui traverse le plat de la fesse pour émerger dans l’abdomen et qui me permet de vidanger le liquide kystique et d’y substituer une hormone. Le traitement effectué, nous n’avons plus qu’à attendre que la génisse revienne en chaleur, ce qu’elle fait une dizaine de jours plus tard.

ENFIN PLEINE !

Elle est inséminée pour la deuxième fois et reçoit par précaution un traitement complémentaire. La date de retour passe sans qu’elle manifeste quoi que ce soit. Pleine ou pas ? Quelques jours plus tard, l’échographie précoce nous dit qu’elle est pleine, que le kyste a disparu et qu’un joli corps jaune augure d’un début de gestation sans difficulté. Un mois plus tard, la gestation est confirmée. Reste à s’occuper de la mamelle et du lait qu’elle contient encore. Le lait disparaît seul à condition que la bête ne se tète pas mais le traitement antibiotique HL que j’avais préconisé pour parer à une infection larvée n’a pas été réalisé. La génisse a vêlé à terme sans difficulté avec un pis déformé et des cellules. Elle a démarré une lactation modeste et, pour toutes ces raisons, a été réformée prématurément. Cette petite bataille valait-elle d’être menée ? »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Vous aimerez aussi

Vignette
Un premier vaccin contre les mammites à Streptococcus uberis
Le principe du vaccin du laboratoire Hipra est d'empêcher le germe d’adhérer à l’épithélium mammaire et de s'organiser en biofilm.
Vignette
Bovins : La teigne est une zoonose de saison
Les bâtiments surpeuplés, manquant de luminosité et de ventilation, trop humides sont des conditions favorisant l’apparition de…
Vignette
L’acupuncture soigne aussi les bovins
Issue de la médecine traditionnelle chinoise, l’acupuncture vise à renforcer l’équilibre général de l’animal pour l’aider à…
Vignette
Pâturage : attention aux diarrhées au printemps !

Youpi ! C'est le printemps. L'herbe est abondante et pousse dru, les vaches sont impatientes de…

Vignette
Délégation des génisses : limiter les risques sanitaires
Un protocole de suivi sanitaire est proposé par le GDS de Bretagne aux naisseurs et aux éleveurs de génisses pour réduire les…
Vignette
Pourquoi ma vache bave-t-elle ?

Au début, c’est un petit filet de salive qui s’échappe de la commissure des lèvres ou un peu de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière