Aller au contenu principal

Un bardage escamotable pour une meilleure ambiance dans les bâtiments d´élevage

La pailleuse génère de la poussière. Grâce au bardage escamotable, les vaches et l´éleveur ne toussent plus.


Le bardage escamotable répond à deux objectifs : évacuer la poussière lors du paillage et réguler l´ambiance des bâtiments par tous les temps. Il est constitué de 13 panneaux de 5X2 mètres (sur une longueur de 65 m), qui coulissent ensemble le long du mur extérieur du bâtiment entre les poteaux du hangar. Chaque panneau est entraîné par deux chaînes, au bout desquelles un contrepoids (en fer plat) permet de réduire la force nécessaire au soulèvement-abaissement du bardage. La masse du contrepoids doit être égale à celle du panneau. « Grâce au contrepoids, le moteur électrique ne sert qu´à donner le mouvement », précise François Bourguignon, du Gaec de La Source en Côte-d´Or, lauréat 2003 du Prix de l´éleveur futé, co-organisé par Réussir Lait Elevage et France Contrôle Laitier.
L´agriculteur a eu cette idée en visitant un bâtiment où un bardage escamotable était constitué de panneaux tenus par des câbles. « J´ai opté pour des chaînes, plus solides, qui ne présentent pas de risque de déraillement ». Chez François Bourguignon, le bardage est en plastique translucide. « Nous n´avons pas mis de filet brise-vent, car il vieillit plus vite et est facilement bouché par la paille ».
©C. Pruilh


©C. Pruilh

Un surcoût de 5000 euros
Cet agencement est le résultat de discussions entre François Bourguignon, le constructeur et un serrurier. « Il fallait que tout soit bien coordonné, puisque le constructeur amenait les poteaux préparés, avec le trou pour faire passer l´axe et les emplacements pour y loger les chaînes, et le serrurier amenait les chaînes et l´axe ». Le dispositif -moteur, câble électrique, axe, chaînes (70 m), contrepoids et adaptation des poteaux- représente un surcoût de 5000 euros par rapport à un bardage classique.
Le bardage escamotable n´a été fait que sur une longueur du bâtiment. De l´autre côté, le long du couloir d´alimentation, un filet brise-vent a été installé : « Il n´y a pas de projection de paille à cet endroit et le filet empêche les étourneaux de rentrer (lorsqu´il neige) et de salir ». François Bourguignon ne ferme jamais complètement le bardage. En été, il est complètement ouvert.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Simon, Hadrien et Hugues Bellenguez. « L’adhésion au groupe lait de Simon lors de son installation, nous a permis de prendre rapidement conscience que nos charges étaient trop élevées. »
« Nous produisons deux fois plus de lait à moindre coût »
Au Gaec du Calvaire, dans le Pas-de-Calais. Grâce au groupe lait et au soutien de son père, Simon Bellenguez a réussi à produire…
L’élevage de Renato Aceto, dans le Sud de l’Italie, envisage de traire plus de 1 000 vaches avec le concept de traite par lots VMS d’ici le printemps 2022.
DeLaval propose un nouveau concept pour la traite robotisée
Traire des lots de vaches à heures fixes avec des robots, tel est le principe du concept VMS Batch milking dédié à l’optimisation…
441 000 vaches laitières pourraient disparaître d’ici 2030
441 000 vaches laitières pourraient disparaître d’ici 2030
Un flux de départ important, des installations en nombre insuffisant pour remplacer tous les départs, moins de croissance et de…
Michel Lacoste était éleveur laitier dans le Cantal et président du Cnaol
Décès de Michel Lacoste, président du Cnaol

Le Cnaol (AOP laitières), la FNPL ainsi que l’interprofession laitière annoncent, le 22 novembre, le décès de…

Collecte de lait par la Société laitière des Monts d'Auvergne chez les éleveurs du Massif du Sancy pour la fabrication de Saint-Nectaire AOP. Salarié de la laiterie chez l'éleveur près du camion, dans la cour de ferme. Industrie agroalimentaire.
Prix du lait en hausse et collecte en baisse en France en septembre
La hausse du prix du lait conventionnel ne suffit pas à couvrir toutes les hausses de charges. Le prix du lait bio recule pour le…
Les trois associés Philippe, Pierre-Louis et Damien. «On apportait du foin séché en grange depuis 2016, mais les résultats n'étaient pas ceux attendus.C'est l'apport d'eau qui a permis de valoriser la ration.»
« Nous couplons séchage en grange et méthanisation »
Dans les Côtes-d’Armor, l’EARL Dolo est passée d’un système basé sur l’ensilage d’herbe et de maïs au foin séché en grange pour…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière