Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

«Tous les détails comptent pour gagner du temps»

Dans le Maine-et Loire, Patrick Drouin et Jean-François Cogné accordent tous deux une grande importance à l’organisation du travail. Tout est réfléchi pour être efficace.

Notre objectif est de produire sereinement 800 000 litres de lait à deux tout en maîtrisant les coûts de production », déclarent Patrick Drouin et Jean-François Cogné, associés du gaec Toucheronde(1), à Andard dans le Maine-et-Loire. Créé en 1994 par regroupement des deux exploitations familiales, le gaec compte 85 vaches laitières et 178 ha, dont 80 ha de blé, 20 ha de colza, 50 ha de maïs, le reste en herbe. Après l’installation d’un premier robot de traite en 2009, il a eu l’opportunité en 2015 de reprendre du lait. Le choix a été fait de vendre le premier robot et d’en installer un nouveau à deux stalles, sans dépasser 85-90 vaches. «Quand un robot est saturé, on passe du temps à pousser les vaches, estiment les deux associés. Nous ne voulons pas augmenter les volumes mais gagner en efficacité et en prix du lait.»

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière