Aller au contenu principal
Font Size

Stéphane Le Foll rencontre les producteurs de lait

Le ministre de l'Agriculture a réaffirmé son engagement pour la filière laitière, et rappelé les actions menées depuis le début de l'année pour éviter la baisse des prix du lait.

Après les producteurs de lait, Stéphane Le Foll doit recevoir l'ensemble de la filière laitière le 24 juillet matin.
Après les producteurs de lait, Stéphane Le Foll doit recevoir l'ensemble de la filière laitière le 24 juillet matin.
© N. Ouvrard

Stéphane Le Foll a rencontré le 23 juillet les producteurs de lait accompagnés de Thierry Roquefeuil, président de la FNPL.

"Le Ministre a rappelé que les mesures d’urgence annoncées le 22 juillet dans le cadre du plan de soutien à l’élevage français s’appliquaient évidemment aux producteurs laitiers : cela concerne la restructuration des dettes, le dispositif de renforcement de la trésorerie au travers des garanties bancaires de Bpifrance, comme les mesures de soutien à la trésorerie : remise gracieuse des taxes foncières, prise en charge de cotisations MSA, possibilité d’accéder à un remboursement anticipé des crédits de TVA, report de l’échéance de paiement des derniers acomptes d’impôt sur le revenu et d’impôt sur les sociétés." annonce le ministère dans un communiqué.

Par ailleurs, le ministre a expliqué avoir pris contact en début d'année avec les différents acteurs de la filière pour que la valorisation des produits laitiers n'anticipe pas la baisse des cours internationaux.

Mobiliser les acteurs et les gouvernements européens

Enfin, "depuis plusieurs mois, Stéphane Le Foll s’est mobilisé pour signaler au niveau communautaire le risque d’une année 2015 très difficile et demander à la Commission Européenne et aux Etats membres de se doter d’outils partagés pour suivre et mieux anticiper l’évolution du marché au travers de l’observatoire européen des marchés laitiers et d’être ainsi en ordre de marche pour prendre les mesures adéquates, notamment un relèvement du prix d’intervention". Suite à ces demandes, un conseil des ministres européen formel se réunira en septembre pour faire le point sur la crise de l’élevage et en particulier du lait.

"D’ici là, le ministre multiplie dès à présent les contacts avec ses homologues et il a été convenu avec la FNPL que les producteurs mobiliseraient également les représentants des producteurs européens sur ce point" explique le ministère.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Les systèmes avec litière malaxée compostée réclament des bâtiments très ouverts.  © C. Pruilh
« En litière malaxée, la clé est un couchage sec pour les vaches »
L'EARL Dijs dans le Calvados et le Gaec de Goirbal dans le Morbihan ont opté pour des plaquettes de bois, avec un objectif de 15…
Le Gaec compte 4 associés, 6 salariés, dont 2 mi-temps, et un apprenti. L’atelier lait emploie 3,5 UTH, la transformation 2,5 UTH et la vente 1,5 UTH.  © V. Bargain
[ Lait bio ] Le Gaec de Rublé veut être autonome à tous les niveaux
Au Gaec de Rublé, en Loire-Atlantique, l’autonomie pour la production, la commercialisation et désormais l’énergie est un point…
Angeline, Thierry et Emmanuel Ciapa. Les trois associés emploient un apprenti et un salarié cinq mois par an. © Ciapa
Être éleveur dans un désert laitier
Être isolé dans une région de grandes cultures pose de nombreuses difficultés : suivis technique et vétérinaire…
Sorgho fourrager sursemé dans une prairie permanente après un travail superficiel du sol au covercrop. Par son effet sur la plisse de la prairie, il permet une meilleure implantation du sursemis prairial réalisé ensuite  à l'automne.  © S. Guibert
Du sorgho sursemé et pâturé pour le creux d’été
Comment rendre les prairies productives pendant les quatre mois d'été? Frédéric Lenglet, dans la Sarthe, a sursemé en juin 2019…
Benjamin Boileau, avec sa fille Lily. Cent hectares autour de la ferme sont pâturables. © V. Bargain
Cinq races pour des croisements trois voies
Le Gaec de Rublé en Loire Atlantique a réalisé un gros travail sur la génétique pour l’adaptation du troupeau au…
Un matériel d’épandage doit être capable « d’approcher la dose moyenne préconisée à tout moment du chantier d’épandage, explique l’Institut de l’élevage. Cet objectif est difficilement accessible. » © CA Bretagne
Le DPA, un réel progrès pour l'épandage du fumier
La maîtrise du dosage du fumier épandu reste perfectible. Le DPA, qui tend à se développer, apporte un réel gain de précision.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière