Aller au contenu principal

Soigner la préparation des buvées plutôt que les veaux

Une buvée bien préparée, c’est un volume final précis, avec la bonne concentration d’aliment d’allaitement, bien mélangé pour être bien digéré… et surtout beaucoup de rigueur à chaque étape.

1 Verser l’eau pour la dilution à 50 °C

L’idéal c’est d’utiliser de l’eau à 50 °C (environ 2/3 du volume final de la buvée). Si la température est inférieure, les matières grasses sont mal diluées et donc mal valorisées par les veaux. Au-delà de 70 °C, on risque de dénaturer les protéines. Avec un DAL, il est possible d’abaisser la température de l’eau à 45 °C. Pensez à vérifier la température avec un thermomètre, la main étant un très mauvais indicateur.

2 Respecter la concentration en aliment d’allaitement

L’objectif est de garantir une bonne croissance et le passage au stade ruminant. La concentration en poudre, avec la température de buvée, joue sur l’ouverture ou la fermeture de la gouttière œsophagienne. Une concentration de 125 g/l est adaptée à deux repas par jour et 175 g/l à un repas par jour. Ces concentrations peuvent être augmentées de 10 % en conditions froides et/ou humides.

3 Brasser énergiquement pendant 1 à 2 minutes

Attention, une minute cela paraît souvent « plus long » qu’on ne le croit. Faites le test en vous chronométrant. Cette durée de brassage est pourtant nécessaire pour optimiser la digestibilité de l’aliment d’allaitement.

4 Compléter avec de l’eau pour une buvée à 42 °C

42 °C, c’est la température de buvée idéale pour garantir une fermeture satisfaisante de la gouttière œsophagienne. Quand elle est inférieure, du lait peut passer dans le rumen et provoquer des diarrhées. Quand elle est supérieure, le veau attend. Il n’y a pas de risque de brûlure pour le veau jusqu’à 43 °C.

5 Respecter les volumes préconisés

L’un des risques majeurs est de distribuer plus de lait que ce que la caillette peut contenir (2 litres à la naissance, de 3 à 5 litres à 6 semaines). Dans ces conditions, du lait peut passer dans le rumen et provoquer des diarrhées. Pour bien ajuster les quantités, mieux vaut distribuer le lait avec un pichet doseur plutôt qu’avec un seau.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Un salarié a été embauché pour la traite du soir, cinq jours par semaine et un dimanche sur trois. © R. Marqué
Au Gaec Dyna'Milk en Ille-et-Vilaine : « Nous avons vendu le robot et réinvesti dans une salle de traite pour nos 125 vaches »
À l’occasion de son agrandissement, le Gaec Dyna’Milk a fait machine arrière sur la stratégie de traite. Les associés ont préféré…
Classement des groupes laitiers dans le monde, par chiffre d'affaires
Le top 20 des laiteries dans le monde en 2020
Les deux transformateurs laitiers leader en Chine poursuivent leur progression dans le classement Top 20 de la Rabobank pour…
Les associés et salariés du Gaec de la Branchette se sont organisés avec une grande polyvalence pour faciliter la répartion du travail et le remplacement. © Gaec de la Branchette
Au Gaec de la Branchette, près de 1,4 million de litres de lait bio pilotés au plus juste
En Ille-et-Vilaine, les cinq associés du Gaec de la Branchette produisent 1,360 million de litres de lait bio avec 180 vaches. Si…
dépotage à Méautis, Manche
Maîtres laitiers du Cotentin accélère sur le e-commerce
Le groupe coopératif normand Maîtres laitiers du Cotentin (MLC) démarre un partenariat avec C'est qui le patron…
L'effet sur la production de lait s’expliquerait, d’après des essais réalisés en station expérimentale, par l’augmentation de la matière sèche ingérée. © A. Conté
[Acides aminés] Boostez l’efficacité protéique de la ration des vaches laitières
La réduction du correcteur azoté de la ration est possible grâce à un meilleur équilibre en acides aminés. Elle permet un gain de…
"Le génotypage nous permet d'élever moins de génisses"
En ciblant le renouvellement sur les meilleures génisses et vaches, le Gaec Cadro atteint aujourd'hui 125 points d'ISU contre 101…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière