Aller au contenu principal
Font Size

À l’EARL du Coudrier en Ille-et-Vilaine 
« On s’en sort pas trop mal avec une petite structure »

Avec seulement 310 000 litres de lait et 56 hectares, Bernard et Annie Botte misent sur des coûts de production et investissements modérés, les poulets label et le lait non-OGM pour faire face aux crises.

Lille, Moldavie, Morbihan, Timisoara… à l’EARL du Coudrier, on voyage beaucoup grâce aux noms donnés aux vaches. « On cherche des noms de villes ou de pays dans le dictionnaire et on regarde sur une carte où cela se trouve », souligne en souriant Annie Botte. En s’installant d’abord seul avec seulement 170 000 litres de lait et 16 ha en 1983, son mari, Bernard Botte, s’était engagé dans une aventure risquée. Un périple de plus de trente ans très bien géré avec une étape victorieuse au challenge rentabilité organisé par Eilyps en 2016, dans la catégorie des élevages Prim’Holstein. Ce prix illustre la capacité du couple à garder le cap sur la performance technico-économique malgré de sérieuses contraintes en termes d’évolution de structure. « J’ai connu le début et la fin des quotas. Et comme notre laiterie (Triballat) n’accorde pas de litrages supplémentaires, notre référence a peu évolué », relate Bernard Botte.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Le projet prévoit la construction sur le site de Houlbec-Cocherel d’une nouvelle stabulation en logettes pour 234 vaches laitières, en complément de celle existante pour 400 vaches.© DR
Un projet de 634 vaches dans l’Eure suspendu à la décision du Préfet
Pourra-t-il se faire ou pas ? Le projet d’une ferme de 634 vaches fait du bruit en Normandie. Le Préfet réclame quatre nouvelles…
 © D. Briand
Une astuce pour remplir les boudins de lestage
Dans l’Orne, Yoan Gallot, fils d’agricultrice, a créé une astuce pour faciliter le remplissage des boudins de lestage qui…
Covid-19 : 48 millions de litres de lait non produits en avril
Près de 40% des élevages laitiers ont réduit leur production en avril. Tous bénéficieront de l’aide de 320 €/1000 l prévu par le…
Rozenn et Gilles Héluard. « Nous essayons de valoriser au maximum les effluents pour limiter les achats d’engrais minéraux. » © Gaec Héluard
Au Gaec Héluard, les effluents couvrent la moitié des besoins en azote
Dans le Morbihan, Rozenn et Gilles Héluard valorisent au mieux les engrais organiques pour réduire la facture des engrais…
Dominique et Adrien Durécu « Nous valorisons beaucoup mieux nos prairies avec des petites parcelles. Les vaches pâturent plus et mieux. Et le résultat est payant ! » © E. Bignon
« Les vaches pâturent plus et mieux grâce au pâturage tournant dynamique »

La ferme de Dominique Durécu et de son fils Adrien, qui va s’installer au 1er juillet, possède un vrai…

stabulation vaches laitières SCL Elevage du Pla
« Notre litière malaxée est en paille broyée »
A la SCL Elevage du Pla, à Momères, dans les Hautes-Pyrénées, les éleveurs ont sept ans de recul avec leur…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière