Aller au contenu principal

Sécheresse : les syndicats s'indignent des propositions d'indemnisation du ministère de l'Agriculture

La Confédération paysanne, la FNSEA et JA ont dénoncé les propositions du ministère de l'Agriculture concernant le déclenchement des calamités au titre de la sécheresse 2020 et les prévisions d'indemnisations des éleveurs.

© G. Omnès

"Le ministère de l’agriculture a proposé de diviser de moitié les demandes de déclenchement des calamités au titre de la sécheresse de l'été 2020, faisant passer les prévisions d’indemnisations aux éleveurs et aux éleveuses de 165 à 73 millions d’euros !", a indiqué la Confédération paysanne dans un communiqué de presse du 18 février 2021.
Le syndicat souligne le désaveu pour les enquêtes de terrain, menées par les services déconcentrés de l’État en partenariat avec les agriculteurs et les agricultrices, qui démontraient que la perte en fourrages était suffisante pour rendre éligibles des départements entiers aux aides calamités. "Pourtant, le Ministère a préféré retenir les seules données satellitaires, qui avançaient des pertes moindres sur des zones plus réduites. De plus, le mode de calcul des pertes de récolte choisi est peu robuste, puisqu'il est de fait fortement impacté par les sécheresses répétées des dernières années." La Confédération paysanne demande donc "le réexamen immédiat des dossiers de demande de reconnaissance en calamités sécheresse pour l'été 2020, à la lumière des enquêtes de terrain et non des seules données satellitaires et en prenant en compte les pertes par rapport à une longue durée (8 à 10 ans), plutôt que par rapport à la moyenne quinquennale, trop restrictive".

Du côté de la FNSEA et de JA, même son de cloche. "Compte tenu du fort décalage avec les constats de dégâts de la sécheresse émanant des départements, la FNSEA et JA ont solennellement exigé une validation de l’intégralité des demandes formulées par les CDE (comités départementaux d'expertise) qui s’appuient sur un travail de terrain sérieux mené par les représentants agricoles et les services déconcentrés de l’Etat." D'autre part, "Le constat est sans appel : le dispositif des calamités et la méthode d’appréciation du caractère exceptionnel et des niveaux de pertes n’est plus à même de répondre à cette succession d’évènements climatiques".

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Jean-François et Olivier Glinec, avec Groupie, croisée montbéliarde de 11 ans, fille de la doyenne du troupeau de 16 ans.
« Nos vaches font en moyenne 7,5 lactations »
Dans le Finistère, avec un système très économe, le troupeau du Gaec de Trevarn bat tous les records de longévité. Si le niveau d…
Dans le dispositif en bandes de la ferme de Saint-Hilaire-en-Woëvre, le semis sous couvert de méteil d’automne est l'itinéraire qui a le mieux fonctionné.
Deux pistes prometteuses pour rénover une prairie sans glyphosate et sans labour
Semis sous couvert de méteil d’automne ou après un colza fourrager de fin de printemps sont deux itinéraires techniques…
Un nouvel essai est actuellement en cours à Derval sur une vingtaine de génisses de première année pour mesurer s'il y a un gain de temps de travail avec la clôture virtuelle.
« Nous avons testé les clôtures virtuelles sur les génisses »
La ferme expérimentale de Derval a expérimenté à l’automne 2020 et au printemps 2021 les clôtures virtuelles Nofence sur une…
Les niches avec courettes sont une solutions pour se conformer au nouveau règlement bio.
En bio, ils ont trouvé des solutions pour faire sortir leurs veaux non sevrés
Installation de niches collectives ou ouverture vers l’extérieur de la nurserie, deux élevages de Loire-Atlantique ont réalisé…
Suite au passage à la méthode Single Step, les éleveurs devront modifier leurs critères de choix de taureaux.
Sélection génétique : Avec la nouvelle méthode Single Step, un taureau montbéliard sur deux sort du Top 100 en lait
En montbéliarde, le lait et la longévité sont les caractères les plus impactés par le passage au Single Step. Il faudra en tenir…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière