Aller au contenu principal

Ruminflame contre les mammites et métrites

Pour ce projet, l’impact des pratiques d’élevage, notamment la fréquence de traite, va être étudié dans des unités expérimentales de l’Inra.
Pour ce projet, l’impact des pratiques d’élevage, notamment la fréquence de traite, va être étudié dans des unités expérimentales de l’Inra.
© F. Mechekour

Un projet pour faire émerger de nouvelles méthodes de lutte contre les maladies inflammatoires des ruminants laitiers a démarré en juin dernier. Baptisé Ruminflame et prévu sur trois ans, il comporte trois volets.
Le premier a pour objectif d’identifier les facteurs de risques à partir de données nationales et d’évaluer de nouvelles méthodes de diagnostic basées notamment sur l’analyse fine de la composition cellulaire du lait ; cette composition varie en effet au cours et en fonction des infections et peut servir de marqueur précoce d’une infection.


La vaccination devrait se développer


Le deuxième volet étudiera, dans des unités expérimentales de l’Inra, l’impact des pratiques d’élevage (fréquence de traite), de la nutrition et du fond génétique sur la réponse aux maladies inflammatoires. Il cherchera aussi à déterminer si la sélection génétique pour une résistance aux mammites modifie la sensibilité aux infections utérines.
Le dernier volet explorera les mécanismes anti-inflammatoires en jeu pour élaborer des approches préventives ou thérapeuthiques innovantes (modifications épigénétiques, nouvelles approches vaccinales, utilisation de probiotiques en relation avec le fond génétique).
Ruminflame fédère onze équipes Inra dans une approche pluridisciplinaire. Outre le comité de pilotage, un comité stratégique réunissant les organismes professionnels (Institut de l’élevage, Cniel, SNGTV, Unceia…) a été constitué pour permettre une diffusion rapide des résultats.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Un salarié a été embauché pour la traite du soir, cinq jours par semaine et un dimanche sur trois. © R. Marqué
Au Gaec Dyna'Milk en Ille-et-Vilaine : « Nous avons vendu le robot et réinvesti dans une salle de traite pour nos 125 vaches »
À l’occasion de son agrandissement, le Gaec Dyna’Milk a fait machine arrière sur la stratégie de traite. Les associés ont préféré…
Classement des groupes laitiers dans le monde, par chiffre d'affaires
Le top 20 des laiteries dans le monde en 2020
Les deux transformateurs laitiers leader en Chine poursuivent leur progression dans le classement Top 20 de la Rabobank pour…
Les associés et salariés du Gaec de la Branchette se sont organisés avec une grande polyvalence pour faciliter la répartion du travail et le remplacement. © Gaec de la Branchette
Au Gaec de la Branchette, près de 1,4 million de litres de lait bio pilotés au plus juste
En Ille-et-Vilaine, les cinq associés du Gaec de la Branchette produisent 1,360 million de litres de lait bio avec 180 vaches. Si…
dépotage à Méautis, Manche
Maîtres laitiers du Cotentin accélère sur le e-commerce
Le groupe coopératif normand Maîtres laitiers du Cotentin (MLC) démarre un partenariat avec C'est qui le patron…
Matthias Frei, éleveur en Gaec dans les Vosges
"A cause des sécheresses, nous élevons moins d'animaux"
Matthias Frei, en Gaec dans les Vosges avec des vaches laitières et allaitantes, témoigne d'un été qui pénalise encore les…
L'effet sur la production de lait s’expliquerait, d’après des essais réalisés en station expérimentale, par l’augmentation de la matière sèche ingérée. © A. Conté
[Acides aminés] Boostez l’efficacité protéique de la ration des vaches laitières
La réduction du correcteur azoté de la ration est possible grâce à un meilleur équilibre en acides aminés. Elle permet un gain de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière