Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Réussir le semis et le désherbage de la betterave (fourragère)

Un temps délaissée pour des contraintes de mécanisation, la betterave fourragère intéresse à nouveau. Pour ceux qui voudraient se lancer, voici ce qu’il faut savoir sur la culture de la betterave.

Une implantation idéale après prairie

La betterave peut s’implanter après n’importe quelle culture sauf maïs, colza et betterave (respecter un intervalle de 3-4 ans entre deux betteraves). L’implantation après prairie est idéale, la betterave valorisant bien l’azote libéré par un retournement de prairie. Le pH du sol doit être de 6,5 à 7. Un pH inférieur à 6 entraîne un risque de jaunissement physiologique avec ralentissement plus ou moins prononcé de la culture. Il faut donc chauler sur la culture précédente. Le chaulage ne doit toutefois pas être trop récent, ce qui peut provoquer un blocage du bore entraînant la maladie du cœur creux. « Il est important d’analyser le sol quelques mois avant le semis », insiste Élodie Tranvoiz, de la chambre d’agriculture de Bretagne. Les semences étant petites, le travail du sol doit produire une structure meuble et fine en surface.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

logo de Ferme France
Ferme France s'apprête à sortir les premiers produits étiquetés
L'association Ferme France accueille cinq nouveaux adhérents dont la Laiterie Saint Denis de l'Hôtel (LSDH), et elle se prépare à…
vaches laitières en logettes
Baisse du nombre de vaches laitières en France et en Allemagne
L'Institut de l'élevage pointe la baisse du cheptel bovin lait en France et en Allemagne en fin d'année 2019. La production…
Marc-Antoine Guérin et Mickaël Vallée entourés de Jean-Marc Héliez (nutritionniste) et Amaury Delacour (agronome). « Grâces à nos conseillers, nous avons réussi à améliorer nos résultats en revenant à des fondamentaux. » © F. Mechekour
« Nous avons calé l’assolement aux besoins du troupeau »
Au Gaec de la Grande Artoire, en Ille-et-Vilaine, Mickaël Vallée et Marc-Antoine Guérin ont fait appel à un nutritionniste et à…
Quand les étourneaux plombent les résultats et le moral des éleveurs laitiers
Dans la Manche, la protection des silos de maïs et la distribution le soir sont les seules solutions ayant eu un…
Depuis dix jours avec un déplacement de caillette et maintenant avec un ulcère perforant. © J.-M. Nicol
Le mufle ou les naseaux sales

Quand la bête vient juste de manger de l’ensilage, il est normal que des particules restent…

Vignette
Le nouveau cahier des charges de l'AOP camembert de Normandie retoqué
L’ODG du camembert de Normandie retoque le nouveau cahier des charges. La guerre du camembert reprend.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière