Aller au contenu principal
Font Size

Référentiel breton
Référentiel breton - COMMENT OPTIMISER LA COLLECTE DU LAIT SUR VOTRE EXPLOITATION

Les entreprises laitières, les éleveurs et les techniciens bâtiment bretons se sont mis d’accord sur des recommandations techniques concernant les abords et l’aménagement de la laiterie. Les voici.

© S. Leitenberger

Des manoeuvres faciles pour accéder à la laiterie, un état du sol sain, une zone de pompage propre, stabilisée et dégagée, un tank situé au plus près du camion de collecte… Si de plus en plus d’élevages répondent à ces attentes, un certain nombre d’exploitations sont encore difficilement accessibles, empêchant une collecte optimale, aux dires des entreprises laitières.
L’enjeu est triple. Il est avant tout économique : compétitivité oblige, les entreprises veulent gagner du temps et réduire les frais d’entretien du matériel (bris de rétroviseurs, pneus…). L’enjeu est aussi au niveau de l’hygiène : le laitier doit pouvoir dérouler son tuyau sur une surface propre, la qualité du lait et l’image de la filière laitière en dépendent. Enfin, l’enjeu concerne également la sécurité des chauffeurs : des difficultés d’accès peuvent provoquer des accidents.
Les entreprises font donc pression pour améliorer les conditions de collecte. D’autant que pour optimiser le coût, le ramassage de nuit avec des camions qui tournent 24 heures sur 24 se développe, la taille des citernes augmente et le pompage par le bas du tank pour optimiser le débit se répand. Et la collecte du lait est l’intervention extérieure la plus fréquente en exploitation laitière, de 120 à 180 fois par an suivant l’intervalle de ramassage (48 ou 72 heures).

UN ENJEU DE FILIÈRE
En Bretagne, techniciens, entreprises et éleveurs viennent de se mettre d’accord sur un certain nombre de recommandations techniques concernant les abords et l’aménagement de la laiterie. Ces recommandations ont été regroupées au sein d’un référentiel réalisé dans le cadre du Comité régional bâtiment par le GIE lait viande de Bretagne et les chambres d’agriculture de Bretagne, en collaboration avec Coop de France Ouest et la Fnil Ouest. Il a été validé par le CIL Ouest (Interprofession laitière de Bretagne - Pays de la Loire).
Nous reprenons dans les pages suivantes les éléments de la plaquette diffusée dans l’Ouest. La collecte du lait mérite d’être intégrée dans la conception des bâtiments et de leurs accès. Et dans les constructions existantes, s’il n’est pas toujours possible de tout modifier, des aménagements sont souvent envisageables.

■ Annick Conté D’après le document du Comité régional bâtiment - GIE lait-viande et chambres d’agriculture de Bretagne

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Les systèmes avec litière malaxée compostée réclament des bâtiments très ouverts.  © C. Pruilh
« En litière malaxée, la clé est un couchage sec pour les vaches »
L'EARL Dijs dans le Calvados et le Gaec de Goirbal dans le Morbihan ont opté pour des plaquettes de bois, avec un objectif de 15…
Le Gaec compte 4 associés, 6 salariés, dont 2 mi-temps, et un apprenti. L’atelier lait emploie 3,5 UTH, la transformation 2,5 UTH et la vente 1,5 UTH.  © V. Bargain
[ Lait bio ] Le Gaec de Rublé veut être autonome à tous les niveaux
Au Gaec de Rublé, en Loire-Atlantique, l’autonomie pour la production, la commercialisation et désormais l’énergie est un point…
Angeline, Thierry et Emmanuel Ciapa. Les trois associés emploient un apprenti et un salarié cinq mois par an. © Ciapa
Être éleveur dans un désert laitier
Être isolé dans une région de grandes cultures pose de nombreuses difficultés : suivis technique et vétérinaire…
Litière malaxée compostée aux Pays-Bas
Premier bilan des litieres malaxées compostées pour vaches laitières
Substituer la paille par un matériau qui peut être malaxé sur les aires de couchage est une alternative dans les régions manquant…
stabulation vaches laitières SCL Elevage du Pla
« Notre litière malaxée est en paille broyée »
A la SCL Elevage du Pla, à Momères, dans les Hautes-Pyrénées, les éleveurs ont sept ans de recul avec leur…
Sorgho fourrager sursemé dans une prairie permanente après un travail superficiel du sol au covercrop. Par son effet sur la plisse de la prairie, il permet une meilleure implantation du sursemis prairial réalisé ensuite  à l'automne.  © S. Guibert
Du sorgho sursemé et pâturé pour le creux d’été
Comment rendre les prairies productives pendant les quatre mois d'été? Frédéric Lenglet, dans la Sarthe, a sursemé en juin 2019…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière