Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Reconnaissance pour l’Association d’OP Sud-Est

L'association des organisations de producteurs du Sud-Est a été officiellement reconnue fin 2015, devenant ainsi la première AOP agréée par les pouvoirs publics. « Les OP constituent une première étape de l’organisation des producteurs. Nous en avons maintenant franchi une deuxième avec notre AOP transversale » explique Nicolas Laurent, président de l’AOP Sud-Est. Elle regroupe les OP Lactalis, Danone, Guilloteau et Saint Marcellin et représente 900 producteurs de lait produisant 270 millions de litres, sur un potentiel de 1200 producteurs et 330 millions de litres collectés par des privés sur la zone des quatre OP. "L’objectif est de mobiliser le maximum de producteurs dans le projet pour peser vraiment face aux transformateurs".

Gérer les volumes collectivement sur le territoire

Cet agrément permet aux OP adhérentes d'échanger sur les prix et les volumes dans un cadre légal. Chaque OP conserve ses missions de négociation du prix et de gestion des volumes, pour le moment. "Dans un premier temps, nous allons travailler sur la mutualisation technico-économique. Les missions d'animation sont intégralement transférées à l'AOP. Nous voulons apporter aux OP une assistance à la négociation, créer un observatoire des volumes et des prix, lancer une réflexion commune sur la gestion du froid par exemple... Nous pourrons aussi travailler sur les prix, les coûts de production. C'est tout l'intérêt du collectif, chacun vient avec ses questions et ses solutions." Pour l'instant, l'AOP n'a pas de mandat de négociation. Pour cela, il faudra aller chercher l'accord de tous les producteurs. La gestion des volumes reste au niveau de chaque OP. À moyen terme, l'objectif est de mettre en place une gestion collective des volumes sur le territoire. "Cet agrément est l’aboutissement de plusieurs mois de travail. Nous avions franchi une première étape lors de notre assemblée générale constituante en juin 2015. Maintenant il faut avancer sur notre projet stratégique et y faire adhérer les producteurs".

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Vignette
Elevage des veaux au Québec : « Le colostrum, c’est bien plus que des anticorps »
Pour la nutritionniste québécoise Déborah Santschi, le premier repas de colostrum est extrêmement important car il a un impact à…
Le pare-chocs réduit l’accidentologie
Machinisme
Marché confidentiel en France, les pare-chocs frontaux sur tracteur intriguent de plus en plus les agriculteurs.
élevage laitier polonais
La Pologne opère une diversification de ses produits laitiers et de ses clients

Ce qui pourrait contrarier l'essor de la production laitière serait la hausse des coûts. Une hausse liée à la…

contrat
[Prix du lait] La Commission européenne valide les indicateurs économiques de la filière
Le tableau de bord des indicateurs économiques donne un cadre économique de référence pour les négociations commerciales de 2020.
Vignette
Mobilisation collective pour mieux valoriser le lait de montagne
Les deux tiers du lait de montagne sont insuffisamment valorisés, alors que les atouts de la montagne sont en phase avec les…
Mieux gérer la mise à jour des données journalières des automates

Au sein de France conseil élevage, plusieurs projets sont développés pour assurer la collecte, le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière