Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

À quoi ça sert d’attendre ?

« Voilà une vache qui boitaille sans doute depuis quelques semaines et qui boite beaucoup depuis quelques jours… Entre les deux, Joël lève ce pied arrière droit pour ne rien découvrir, du genre caillou enchâssé dans la sole, qui puisse lui fournir une explication. Cette vache reçoit un traitement anti-infectieux qui n’améliore en rien la situation et la voilà aujourd’hui avec une inflammation douloureuse en talon. Contrairement à l’habitude, ce n’est pas l’onglon externe qui trinque. Sur les postérieurs de cette vache, ce sont les talons internes qui semblent être les plus développés. Au repos, l’extrémité de l’onglon interne est anormalement dirigée vers le haut et quand je lève le pied, l’extrémité de l’onglon interne bascule toute seule vers le bas comme si le tendon qui assure ordinairement la flexion était rompu. Une fois le pied levé, l’inspection de l’onglon externe ne montre aucune douleur tandis que la sole de l’onglon interne est décollée en talon et le talon mité et douloureux.


SOUSTRAIRE L’APPUI AVEC UNE CALE SOUS L’ONGLON SAIN

Quelques coups de rénette plus tard, je découvre le pot aux roses : un ulcère en talon dans lequel la sonde se fraye sans difficulté un chemin jusqu’à l’insertion du tendon sur la troisième phalange… L’histoire semble bien commencer par un banal fourchet qui mite le talon, l’enflamme peu à peu, crée les conditions de l’ulcère qui permet aux bactéries de venir ronger l’insertion du tendon… Maintenant que la situation est dégradée, que faire ? Le plus sûr serait d’amputer cet onglon, finir la lactation, attendre la reprise d’état et la réformer puisqu’elle est vide mais je préfère tenter la mise au repos de l’onglon malade en clouant une cale sous l’onglon externe qui est sain et instituer un traitement antibiotique de 6 jours. Pour le reste, je sais qu’elle ira au pré toute la journée ; il n’y a pas d’endroit plus hygiénique. Une semaine plus tard, avec un peu de chance, la boiterie a disparu, le talon n’est plus douloureux et l’ulcère commence à cicatriser. Ouf ! »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Vous aimerez aussi

Vignette
Un premier vaccin contre les mammites à Streptococcus uberis
Le principe du vaccin du laboratoire Hipra est d'empêcher le germe d’adhérer à l’épithélium mammaire et de s'organiser en biofilm.
Vignette
Bovins : La teigne est une zoonose de saison
Les bâtiments surpeuplés, manquant de luminosité et de ventilation, trop humides sont des conditions favorisant l’apparition de…
Vignette
L’acupuncture soigne aussi les bovins
Issue de la médecine traditionnelle chinoise, l’acupuncture vise à renforcer l’équilibre général de l’animal pour l’aider à…
Vignette
Pâturage : attention aux diarrhées au printemps !

Youpi ! C'est le printemps. L'herbe est abondante et pousse dru, les vaches sont impatientes de…

Vignette
Délégation des génisses : limiter les risques sanitaires
Un protocole de suivi sanitaire est proposé par le GDS de Bretagne aux naisseurs et aux éleveurs de génisses pour réduire les…
Vignette
Pourquoi ma vache bave-t-elle ?

Au début, c’est un petit filet de salive qui s’échappe de la commissure des lèvres ou un peu de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière