Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Quatre clés pour lutter contre la résistance

Des bonnes pratiques devraient permettre de limiter l’émergence d’une résistance des parasites aux produits de traitement chez les bovins.

La résistance des strongles aux traitements pose de sérieux problèmes chez les petits ruminants. « Pour les bovins, de nombreux signalements depuis le début des années 2000 font état de résistance ou d’inefficacité des anthelminthiques (principalement les lactones macrocycliques) chez les strongles gastro-intestinaux des bovins de par le monde (principalement Cooperia, strongle digestif de l’intestin) », a souligné Christophe Chartier d’Oniris lors d’un colloque dédié à l’utilisation raisonnée des antiparasitaires organisée par la SNGTV. L’enjeu est de taille sachant qu’espérer contourner la résistance uniquement grâce à la commercialisation de nouvelles molécules est illusoire selon Nadine Ravinet de l’Inra-Oniris. L’émergence de résistance peut être limitée grâce à quatre leviers précise la scientifique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière