Aller au contenu principal

Matière organique
Quand l´humus se minéralise

Chaque année, les bactéries du sol minéralisent environ 2 % de l´humus. Cette transformation libère environ 40 à 80 kg d´azote par hectare et par an.


Les matières organiques du sol proviennent de résidus végétaux, animaux et microbiens. Elles représentent environ 5 % du poids sec de la terre, le reste étant occupé par des constituants minéraux issus de roches.

On distingue les matières organiques libres de l´humus. Les matières organiques libres se composent de débris végétaux ou animaux peu évolués. On retrouve ici de la cellulose facilement transformée par les micro-organismes. Mais aussi des lignines qui sont a contrario très résistantes à l´attaque microbienne. La matière organique libre représente environ 10 % à 20 % de la matière organique totale. La transformation de la matière organique libre par les bactéries et les vers de terre s´appelle l´humification. Cette dernière peut durer quelques semaines voire jusqu´à deux ans en fonction des conditions du milieu: température, humidité, oxygène, pH. Le « coefficient isohumique » (K 1) donne la quantité d´humus stable formée par un kilo de matière sèche apportée au sol. Il est de l´ordre de 0,4 à 0,5 pour le fumier, de 0,1 à 0,15 pour les pailles et de 0,2 pour les résidus de plantes annuelles. Ainsi, 30 tonnes de fumier à 20 % de matière sèche donnent environ 3 tonnes d´humus par hectare.

La minéralisation est favorisée par la chaleur...
L´humus est constitué de corps microbiens et de substances organiques... Et comme les micro-organismes ne les utilisent que très lentement on parle de matière organique stable.
L´humus est dégradé par les bactéries à raison de 1 à 2 % par an (K2 est le coefficient de minéralisation) pour donner des minéraux utilisables par les plantes (nitrate, phosphate, potassium). La minéralisation est favorisée par la chaleur et l´humidité. Ainsi, la forte croissance des végétaux au printemps est provoquée par l´augmentation de la température, laquelle accélère la minéralisation de l´azote. Par contre les bactéries apprécient peu le froid, la sécheresse, l´acidité ou les terres trop calcaires. La perte annuelle en humus est généralement comprise entre 800 et 1400 kg par hectare et par an. Elle entraîne une libération d´azote variant de 40 à 80 kg. Cette minéralisation doit être compensée pour éviter à terme une dégradation de la structure du sol. Une analyse de terre permet de voir comment évolue la teneur en humus du sol. Cette dernière résulte de l´équilibre entre l´humification de la matière organique libre et la minéralisation de l´humus.

Les plus lus

Éliane Riou. « Dans notre nouvelle TPA 2x16, nos mettons 1h15 pour traire 140 vaches à deux, hors lavage. Une traite rapide et fluide, sans effort physique, c’est 100 % de plaisir ! »
« Dans une salle de traite, ce sont les détails qui font toute la différence »
Au Gaec de Kermouster, dans le Finistère, les associés ont mûri leur projet pour limiter les efforts physiques à la traite grâce…
Olivier et Béatrice Piron. « Nous privilégions un système très simple avec peu de vaches, pour rester efficaces tout en veillant à l'aspect travail. »
« Avec nos 49 vaches laitières, prévention rime avec efficacité économique »
L’EARL Les chapelles, en Ille-et-Vilaine, se distingue avec un système intensif mêlant maïs toute l’année et herbe pâturée.…
Le choix de griffes plus légères et de tuyaux en silicone soulage les bras et les épaules.
« Rénover la salle de traite pour tenir jusqu’à la retraite ! »
Dans le Finistère, le Gaec du Bois Noir a agrandi et rééquipé sa salle de traite, en vue de réduire la durée et la pénibilité de…
Prix du lait : Sodiaal abandonne son prix B
À partir du 1er avril, le prix B disparaît chez Sodiaal. Un « prix unique » sera mis en place pour l’ensemble de la…
Alexis, 28 ans, et Cyril, 32 ans, avec leur père Didier Magnière, 61 ans. « Nous partageons une vraie passion pour la race Simmental et n’aimons pas trop faire du tracteur. »
« Nous avons remis à plat tout notre système de production laitier pour devenir autonomes »
En Côte-d’Or, le Gaec Magniere a repensé totalement son assolement et ses rotations. Il est devenu complètement autonome en…
Le Casdar Ergotraite inclut une analyse biomécanique des mouvements par « motion capture ».
Traite : des hauteurs de quais trop souvent inadéquates
La hauteur des planchers mammaires à la traite a un impact important sur la posture du trayeur et le risque de troubles musculo-…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière