Aller au contenu principal

Projet de rapprochement entre BCEL Ouest, Evolution, GDS Bretagne et Copavenir

Les 4 conseils d’administration des sociétés partenaires de l’alliance Innoval (Evolution, BCEL Ouest, GDS Bretagne et Copavenir) ont voté, le projet de rapprochement autour d’une coopérative, regroupant l’intégralité de ses activités, au 1er juillet 2021.

Après avoir, depuis 2017, partagés les mêmes constats et les mêmes ambitions pour les éleveurs, ces entreprises souhaitent réunir toutes leurs compétences pour aller encore plus loin au service de la performance des élevages de demain. C’est le 16 novembre dernier que les 4 Conseils d’Administration des sociétés partenaires de l’alliance INNOVAL (EVOLUTION, BCEL Ouest, GDS Bretagne et COPAVENIR) ont voté, le projet de rapprochement autour d’une coopérative, regroupant l’intégralité de ses activités, au 1er juillet 2021. "L’objectif de cette nouvelle entreprise sera de mieux accompagner les 30 000 éleveurs adhérents dans la performance durable de leur élevage. Son périmètre géographique couvrira l’ensemble des territoires des 4 entreprises", indique le communiqué de presse d'Innoval.

"C’est un projet politique, ambitieux, que de réunir le conseil, la collecte des données, le sanitaire, la génétique et la reproduction, au service des mêmes éleveurs. Ce projet a pour vocation d’être créateur de valeur pour les éleveurs et de leur apporter de la robustesse, au travers d’offres qui associent les compétences de ces 4 entreprises."

La raison d’être de ce projet de rapprochement est de pouvoir, grâce à la complémentarité des expertises, proposer une offre globale qui a pour objectif de : faire mieux en matière de qualité des offres et d’ outils au service des éleveurs par le croisement des savoir-faire et des données et de renforcer la dynamique de la vie coopérative en proximité sur l’ensemble des territoires, faire ce qu’aucun des partenaires n’est capable de faire seul en développant les innovations et en mixant les 3 grands champs de compétences (santé, génétique, conseil...), mutualiser nos coûts tout en conservant chaque expertise.

Innoval2

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

 © E. Bignon
Vaches laitières : Faut-il remettre en cause la notion d’alimentation à volonté ?
Restreindre l’alimentation des vaches les moins efficientes pour la ramener au niveau de celle des plus efficientes permettrait-…
« Je ne saurais plus traire sans exosquelette »
Valérie Savary, éleveuse à Zutquerque dans le Pas-de-Calais, recourt depuis quatre mois à l’exosquelette pour l’assister lors des…
Formule de prix du lait : Les indicateurs coût de production réévalués
L'observatoire "coût de production" du Cniel s'enrichit de nouveaux fournisseurs de données et de davantage d'…
Dans tous les grands pays laitiers, le même matériel de référence sera bientôt utilisé pour calibrer les analyseurs. © D. Hardy
Qualité du lait : le changement au niveau des cellules repoussé au début d’année
Le recalibrage annoncé des analyseurs aurait, à l’échelle d’une entreprise, un impact de 1 à 2 euros pour 1 000 litres. Pas…
Peut-on lutter contre l’obsolescence des robots de traite ?
Machinisme
La longévité des robots de traite repose sur la bonne réalisation des opérations de maintenance et le soin apporté au quotidien…
Un fort amaigrissement en début de lactation: mieux vaut contrôler le taux de BHB de ces vaches. © O. Crenn
Pourquoi ces vaches démarrent-elles mal leur lactation ?
Depuis trois mois, les vaches fraîches vêlées ne démarrent pas en lait, les chaleurs sont discrètes… Dans le cas de cet élevage…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière