Aller au contenu principal
Font Size

Prim'Holstein : les jeunes taureaux affolent le compteur à ISU

Indexation : douze nouveaux élus sortis en décembre dépassent la barre des 200 points d'ISU. Pour certains, il faudra toutefois patienter faute de disponibilités en doses de semences.

La moitié des jeunes taureaux (sans filles) du Top 25 sur ISU sont des nouveautés », souligne Rémy Vermès de Prim’Holstein France. James Bond (Jacey), sorti en avril mais pas diffusé jusqu'ici par Évolution, a conservé sa place de leader avec 218 points. « Très complet, il faudra cependant tenir compte dans les accouplements des trayons très courts (- 2,2) et serrés (+ 2,3). » Issu du même catalogue, Joystar (Shotglass, 207) s'illustre en production (1538 kg) et fonctionnels (Repro = 1,7). Son index santé mamelle (STMA) de + 1,6 a sa contrepartie avec une vitesse de traite lente (- 0,6). Juicy (199), son demi-frère, présente un profil comparable. Son index lait frôle les 2000 kg et les fonctionnels sont très positifs (STMA = + 3,2). « Attention à la vitesse de traite (VT = - 0,5) et aux taux (TP = - 1,8 et TB = - 1). » Pour améliorer ce critère, mieux vaut se tourner vers Jetset (TP = 2,8 et TB = 3,2), d'autant que le meilleur fils de Doorman avec 206 points d’ISU, améliore aussi la morphologie (3,7) et la santé mamelle (2,9). Jappelou (Chevrolet, 195) carbure en lait (1805 kg) sans déraper en TP (- 0,4). « Il transmet de très bonnes mamelles (+ 2,8) et améliore la vitesse de traite (+ 1,5). » Jeepson (Diamond, 183) présente un profil comparable en production (lait = 1718 kg et TP = -0,5) mais pas en vitesse de traite (- 0,8).

Jeiraki, meilleur Mccutchen avec 204 points d'ISU

Jetstream (Caschcoin, 201) booste la matière utile (lait = 592 kg, TP = 3,9 et TB = 5,6) et la Repro ( 2,4). Gare aux trayons très courts (- 2,4) et serrés (+ 2,4). Jaipur (Jacey, 197) « présente un bon rapport lait (1100 kg) sur TP (+ 1). Il améliore la morphologie (+ 2) et les fonctionnels (+ 1,6 en STMA) sans pénaliser la vitesse de traite (+ 1,2) ». Jetman (195) est un des rares Doorman à ne pas plomber la VT (- 0,4). Il séduira plus en morphologie (+ 2,8) qu'en production (333 kg).

Chez Gènes Diffusion, Jeiraki (Mccutchen, 204) « était d'autant plus attendu qu'il allie potentiel laitier (1096 kg), taux (TP = 2,8 et TB = 5,7), morphologie (+ 3,4), qualité de mamelle (+ 2,5) et facilité de naissance (90) ». Attention aux trayons plutôt courts (- 1,2) et serrés (+ 1,3). Si vous recherchez du lait (1759 kg) sans pénaliser les taux, de la morphologie (2,6) et des fonctionnels, alors Inook Eba (Benjamin, 193) sera un bon candidat à condition de ne pas être trop regardant sur la longueur des trayons (très longs : + 2,6) et surtout la « lenteur » de traite (- 1,1). Islot FL (Gibsons,190) est le taureau complet par excellence, d'autant qu'il améliore à la fois la santé mamelle (+ 1,4) et la VT (+ 1).

Du lait et une traite rapide avec Jardinal

La morphologie (+ 3,1) est le principal atout d'Imaro (Mccutchen, 179) avec cependant un bémol « en inclinaison de bassin (- 0,4) ». Enfin Idaven (Doorman, 174) ramène du format (CC = 3,3) et améliore la santé mamelle ( 1,7) au détriment de la vitesse de traite (- 0,9). L’inclinaison de bassin est à protéger (- 0,6).

Chez OrigenPlus, trois taureaux viennent enrichir le catalogue en attendant un complément courant février. Jardinal (Defend SSI, 198) avoisine 1200 kg en lait avec 4 en TB et des « points forts en mamelle (2,7), Repro (1,6) et vitesse de traite (+ 1,1). » Phénomène courant, Jaguaar (Haron Gah, 186) améliore la santé mamelle (+ 2,3) au détriment de la vitesse de traite (- 0,7). Il présente un profil très intéressant en production (Lait = 924 kg, TP = 1,2 et TB = 1,4). Attention à l'inclinaison de bassin (- 0,8). Joloyeur (Defend SSI, 183) combine trayons à tendance externe (- 0,8) et de taille idéale mais surtout « il allie santé mamelle (+ 2) avec vitesse de traite (+ 1). » Plutôt améliorateur en morphologie et notamment en mamelle (+ 2,8), il faudra en revanche surveiller les bassins (- 0,8). Les catalogues étrangers se sont également étoffés en jeunes taureaux génomiques.

Elninio, Famous-Man… les ténors confirment

Chez les taureaux avec filles, les nouvelles sont plutôt bonnes. Elninio a conforté son leadership (185, + 4 points). Dommage qu’il soit peu disponible. Famous Man (166, + 8) « est reparti à la hausse grâce à l’augmentation de son potentiel laitier », souligne Rémy Vermès. Drance Isy (179), Ehman Isy (177), Cypripède (174), Fumpoo Isy (166)… sont sur la même dynamique. Seul, Créol Toy (143), le taureau le plus utilisé en 2013 et 2014, jette une ombre au tableau en perdant 12 points d’ISU en deux indexations. L'unique nouveauté, Farmoy EBH (Man-O-Man,162), est proposée par Gènes Diffusion. « Il améliore les taux (TP = 0,8 et TB = 3,3) et fonctionnels (STMA = + 2,1 et Repro = + 0,7). » L’inclinaison de bassin (- 0,8) et l’écart avant (- 0,7) sont à surveiller.

Du nouveau avec Farmoy EBH

A l'étranger, Doorman (198), Sargeant (196, + 8) et Jacey (196), le père de James Bond, composent le trio de tête juste devant Mccutchen (195). Côté nouveautés, Rémy Vermès attire l'attention chez Bovec sur Everglade (Massey, 194) pour son bon équilibre entre production (948 kg TP = 1,6 et TB = 3,9) et fonctionnels. Plus laitier (1200 kg), Altaoak (168) pèche en revanche en bassin (- 1,7). Encore plus fort en lait, Smurf (182), chez Semex, dépasse les 1900 kg tout en améliorant les mamelles. Avec + 4 en morphologie, Beart (Beacon, 173), un taureau Gen'France, est le meilleur du lot sur ce critère. Semenzoo propose Polista (175), un taureau idéal pour booster la longévité : + 2,6 en STMA, très bon index Repro en Italie et en membres. Notez enfin que JLD Genetics diffuse Julandy (165), un taureau rouge indexé à 669 kg de lait et 2,8 en TP. Assez rare en rouge, « les bassins sont très bien inclinés (+ 0,7). »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Les systèmes avec litière malaxée compostée réclament des bâtiments très ouverts.  © C. Pruilh
« En litière malaxée, la clé est un couchage sec pour les vaches »
L'EARL Dijs dans le Calvados et le Gaec de Goirbal dans le Morbihan ont opté pour des plaquettes de bois, avec un objectif de 15…
Le Gaec compte 4 associés, 6 salariés, dont 2 mi-temps, et un apprenti. L’atelier lait emploie 3,5 UTH, la transformation 2,5 UTH et la vente 1,5 UTH.  © V. Bargain
[ Lait bio ] Le Gaec de Rublé veut être autonome à tous les niveaux
Au Gaec de Rublé, en Loire-Atlantique, l’autonomie pour la production, la commercialisation et désormais l’énergie est un point…
Angeline, Thierry et Emmanuel Ciapa. Les trois associés emploient un apprenti et un salarié cinq mois par an. © Ciapa
Être éleveur dans un désert laitier
Être isolé dans une région de grandes cultures pose de nombreuses difficultés : suivis technique et vétérinaire…
Litière malaxée compostée aux Pays-Bas
Premier bilan des litieres malaxées compostées pour vaches laitières
Substituer la paille par un matériau qui peut être malaxé sur les aires de couchage est une alternative dans les régions manquant…
stabulation vaches laitières SCL Elevage du Pla
« Notre litière malaxée est en paille broyée »
A la SCL Elevage du Pla, à Momères, dans les Hautes-Pyrénées, les éleveurs ont sept ans de recul avec leur…
Sorgho fourrager sursemé dans une prairie permanente après un travail superficiel du sol au covercrop. Par son effet sur la plisse de la prairie, il permet une meilleure implantation du sursemis prairial réalisé ensuite  à l'automne.  © S. Guibert
Du sorgho sursemé et pâturé pour le creux d’été
Comment rendre les prairies productives pendant les quatre mois d'été? Frédéric Lenglet, dans la Sarthe, a sursemé en juin 2019…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière