Aller au contenu principal

Prévenir la maladie du poumon du fermier

Foins. Il est possible de réduire son exposition aux poussières et moisissures de foin, causes de cette maladie respiratoire.

La maladie du poumon du fermier est due à une allergie retardée causée par l’inhalation répétée de poussières végétales et de microorganismes qui se développent dans ces substrats végétaux. Les facteurs de risque sont l’altitude, la pluviométrie durant la fenaison, la densité en campagnols (risque dû aux monticules de terre). Les symptômes sont la toux, l’essoufflement à l’effort, la fièvre, les courbatures, la fatigue, la gène respiratoire. Le meilleur traitement est l’arrêt de l’exposition.


Favoriser le séchage au champ :

On ne fauche pas trop court, on utilise une faucheuse conditionneuse réglée, on conditionne des andains larges, on règle l’angle de piquage des faneuses. Avec un angle de 16 à 18°, on gagne 33 % de temps de séchage par rapport à un angle de 12 à 13°.

 

Récolter le plus sec possible


Équipé d’une sonde d’humidité, on adapte le conditionnement de l’herbe fauchée à son taux d’humidité. Pour des taux d’humidité du foin supérieurs à 15 %, l’utilisation de conservateurs (15 à 20 % d’humidité) ou l’enrubannage (20 à 50 %) sont préconisés.

 

Stocker et manipuler en bâtiment aéré


Pour limiter le développement des moisissures, on stocke le fourrage dans un bâtiment aéré et ventilé, et on évite d’entreposer du foin sec avec du foin humide. Les bâtiments d’élevage doivent aussi être bien aérés et ventilés.


Distribuer en étant protégé


Pour la distribution manuelle, on porte un masque respiratoire. Un masque à ventilation libre en papier ou cartonné jetable de type P2, ou un demimasque souple et étanche avec filtre, ou un masque à ventilation assistée. Les masques et les filtres sont changés régulièrement, stockés au sec, dans une boîte hermétique.

Pour la distribution mécanisée, on utilise un tracteur avec cabine fermée. Les filtres anti-poussières sont nettoyés et changés régulièrement. Le choix des tissus des vêtements de travail et leur entretien est aussi important.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Amédée Perrein, gérant de la société Silphie France. « La silphie améliore l’autonomie en protéines. Elle peut être distribuée à des vaches laitières à hauteur de 30 %. » © Silphie France
La silphie, une pérenne remise au goût du jour
Avec plus de 3 000 hectares implantés en France 2021, la surface en silphie a été multipliée par trois par rapport à 2020. Après…
Le kernza est loin d'avoir livré tous ses secrets.  © O. Duchene
Le kernza, une graminée pérenne
Encore très peu connu, le kernza est une plante multiusage : fourrage, grain, agronomique, voire énergétique.
Damien Lacombe, président de Sodiaal
Sodiaal: un résultat courant 2020 tout juste à l’équilibre
La coopérative laitière annonce en 2020 un résultat courant consolidé à 1,3 millions d’euros, et un Ebitda au même niveau qu’en…
Le moha est plutôt destiné à la fauche. Ici, une variété tardive, pour optimiser la valeur alimentaire.  © Cérience
Le moha, pour produire en peu de temps
Plus utilisé que le millet perlé, le moha est réputé monocoupe. Il est pourtant capable de repousser et d'offrir une deuxième…
En dehors de la période hivernale, les veaux devront obligatoirement à partir de six semaines, avoir accès à une aire extérieure et/ou pouvoir pâturer.  © F. Mechekour
Le nouveau règlement européen bio se précise
Le règlement européen s’appliquera au 1er janvier 2022. Les changements les plus importants concernent les bâtiments.
Bcel Ouest, Evolution, GDS Bretagne et Copavenir fusionnent
Annoncée cet automne, la fusion entre Evolution, Bcel Ouest, GDS Bretagne et Copavenir sera effective à compter du 1 er…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière