Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Prendre les trains d’innovation pour redresser l’ultrafrais

La baisse des ventes de l’ultrafrais en France se poursuit en 2016. Retrouver le consommateur est le défi de la filière.

Les ventes en grande surface (hypers et supermarchés et drive) ont encore baissé en 2016 de 32 000 tonnes (- 2,1 %) de produits ultrafrais (1). La grande surface est de loin le plus gros débouché, avec 1,8 million de tonnes.

Les catégories qui souffrent le plus sont les yaourts allégés (- 11,4 % en volume), les fromages blancs et frais (- 3,9 %) et les crèmes dessert (- 1,5 %). Les catégories qui progressent sont des niches : l’ultrafrais biologique (+ 22 % en volume) représente 3,1 % du marché de l’ultrafrais, et les yaourts chèvre et brebis (+ 25 %) 1 %. Les ventes des marques nationales baissent légèrement et les marques distributeurs plus franchement (- 4 %). À l’inverse, les marques régionales, artisanales et de producteurs progressent mais restent un marché de niche (+ 6,3 % à 78 000 t).

Ces résultats ne sont pas contrebalancés par les autres débouchés. Les volumes exportés régressent de 795 000 t en 2012 à 697 000 t en 2016 (hors desserts lactés). Les volumes vendus en restauration hors foyer ont peu progressé en sept ans (+ 5 937 t, + 3,2 %).

De multiples attentes de consommateurs

Une étude Ipsos réalisée pour le Cniel fin 2016 a sondé les attentes des consommateurs. De nouveaux moments de consommation se développent : suite à un effort physique, pour faire une pause… Le produit laitier frais idéal est "sain, bon et naturel", mais aussi "issu d’une production authentique" et "locale", pour un "coût raisonnable". Une tendance actée par les industriels européens, puisqu’en 2016 le nombre de lancements de produits frais sans additif a augmenté en Europe de 12,7 % et celui de produits bio de 15,3 %.

Une autre étude, Mintel, montre de nouvelles attentes et une déferlante d’innovations en Europe et aux États-Unis : bio, au lait "vert" (vaches nourries à l’herbe), le sans OGM, sans additif, à teneur réduite en sucre, issue d’une collecte locale, avec un soutien aux éleveurs, avec un label bien-être animal, recette ancestrale revisitée (skyr, kéfir), yaourt épicé…

(1) Yaourt, fromages frais, desserts lactés, crème fraîche.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Fendt - Les premières images du chargeur télescopique
Machinisme
Fendt a fait le buzz avec son teaser annonçant l'arrivée d'un chargeur télescopique dans son offre. Nous avions vu juste quant à…
Hollywood, grande star du national Montbéliard

En s’imposant au National en novembre dernier à Besançon, Hollywood ne pouvait espérer un meilleur scénario. Le juge Laurent…

Irlande, un léger tassement sur le prix des terres agricoles en 2019

La valeur des terres agricoles a baissé de 1,8 % lors des neuf premiers mois de l'année. A la fin du troisième trimestre, le…

Vignette
Plus d’hygiène pour baisser la pression infectieuse sur les veaux !
Nettoyage et désinfection du logement et du matériel de buvée, hygiène du colostrum et de l’abreuvement : recommandations sur ces…
Vignette
« J’ai mis sous le même toit tous les animaux à risques »
Au Gaec Holstein Alliance, dans les Côtes-d’Armor, les génisses en post-sevrage ou en transition alimentaire, les taries, les…
Vignette
On peut faire carrière dans l’AOP saint-nectaire !
La filière saint-nectaire manque de bras aussi bien dans les exploitations qu’en entreprises. Depuis deux ans, elle se mobilise…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière