Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Pour qui, l’argent du beurre ?

Si les débats se sont focalisés sur les relations commerciales cet automne, les entreprises sont conscientes que les attentes sont fortes aussi sur la revalorisation des grammes de matière grasse.

Le sujet est sur la table toutes les semaines », nous confiait fin octobre Jean-Paul Prigent, président de la région Bretagne Ouest de Sodiaal. Les sommets atteints par les cotations du beurre ont mis les entreprises laitières dans l’expectative. Elles prévoient que les cours du beurre vont rester hauts pendant quelques années au moins. Mais elles attendent de voir à quel niveau vont revenir les cotations après l’accès de fièvre des derniers mois et comment elles vont pouvoir répercuter ces hausses de prix auprès de leurs clients. « On manque de beurre et on n’arrive même pas à passer les hausses de tarifs auprès de la grande distribution, s’exaspère le représentant de Sodiaal, confronté à l’incompréhension des producteurs, qui admettent difficilement que le prix du lait ne bénéficie pas pleinement de la valorisation du beurre sur les marchés mondiaux.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière