Aller au contenu principal

Assolement
Pour les régions sèches, du sorgho à la place du maïs irrigué

L´ensilage de sorgho plante entière présente un intérêt certain pour l´alimentation des vaches dans les régions à été sec.


Une étude de l´Inra présentée aux dernières Journées 3R confirme l´intérêt alimentaire du sorgho par rapport au maïs irrigué. Les deux plantes ont été cultivées chacune sur deux hectares à Lusignan en Poitou-Charentes en 2004.
Le maïs a reçu 152 mm d´eau d´irrigation en 5 passages. Les orages estivaux ont permis au sorgho d´avoir une bonne croissance. Après allotement (parité, production laitière et poids vif), deux lots de huit vaches prim´holstein ont été alimentées soit avec l´ensilage de sorgho soit avec l´ensilage de maïs dans un essai continu de 15 semaines. Les rations ont été complétées par un concentré d´équilibre (2,2 kg/jour) et par de l´urée pour le lot maïs (50 g/jour).
Le sorgho permet d´obtenir de bons rendements dans les zones sèches. ©C. Gloria

De mêmes niveaux de production laitière
Le rendement du sorgho (14,3 tMS/ha) a été plus faible que celui du maïs irrigué (20,1 tMS/ha) « mais il est remarquable pour une culture conduite en sec », soulignent les auteurs de l´étude. Sa qualité a été proche de celle du maïs avec moins d´amidon (27,7 %) et plus de protéines (19,9 %). Les productions laitières ont été identiques (30 kg en moyenne) mais on observe une tendance en faveur du sorgho pour le taux butyreux (+ 0,25) et les reprises de poids (+ 9 kg).
L´ingestion du sorgho a été supérieure à celle du maïs de plus de 15 %, avec des teneurs en matière sèche proches (33 %) ; il présente donc une moindre efficacité alimentaire. Des résultats à confirmer dans des conditions climatiques différentes.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Jean-François et Olivier Glinec, avec Groupie, croisée montbéliarde de 11 ans, fille de la doyenne du troupeau de 16 ans.
« Nos vaches font en moyenne 7,5 lactations »
Dans le Finistère, avec un système très économe, le troupeau du Gaec de Trevarn bat tous les records de longévité. Si le niveau d…
Dans le dispositif en bandes de la ferme de Saint-Hilaire-en-Woëvre, le semis sous couvert de méteil d’automne est l'itinéraire qui a le mieux fonctionné.
Deux pistes prometteuses pour rénover une prairie sans glyphosate et sans labour
Semis sous couvert de méteil d’automne ou après un colza fourrager de fin de printemps sont deux itinéraires techniques…
Un nouvel essai est actuellement en cours à Derval sur une vingtaine de génisses de première année pour mesurer s'il y a un gain de temps de travail avec la clôture virtuelle.
« Nous avons testé les clôtures virtuelles sur les génisses »
La ferme expérimentale de Derval a expérimenté à l’automne 2020 et au printemps 2021 les clôtures virtuelles Nofence sur une…
Les niches avec courettes sont une solutions pour se conformer au nouveau règlement bio.
En bio, ils ont trouvé des solutions pour faire sortir leurs veaux non sevrés
Installation de niches collectives ou ouverture vers l’extérieur de la nurserie, deux élevages de Loire-Atlantique ont réalisé…
Le soja non-OGM de la mer noire n'arrive plus à cause de la guerre en Ukraine.
Les prix des tourteaux se détendent un peu
La demande baisse. Le prix du non-OGM diminue, mais attention au manque de visibilité sur l'offre.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière