Aller au contenu principal

Produits phytosanitaires
Pour la sécurité, stocker les produits en local fermé

Un bon local de stockage doit répondre à des normes de sécurité et environnementales, et à certaines exigences réglementaires.


Ne stocker que des produits phytosanitaires
Le local de stockage des produits phytosanitaires ne doit pas servir à stocker des denrées alimentaires ou des produits inflammables. Les produits doivent être stockés dans leur emballage d´origine.
©F. Mechekour

Local isolé et fermé à clé
Il est recommandé de construire ou d´aménager un local hors gel dans une zone éloignée d´une habitation, d´un cours d´eau...
La porte du local doit être fermée à clé.
Prévoir un point d´eau pour rincer la peau ou les yeux en cas de projection accidentelle et un extincteur à poudre ABC pour lutter contre un éventuel incendie. En cas d´accidents les numéros d´urgences (pompier, centre antipoison...) doivent être visibles dans le local.
©F. Mechekour

Prévoir une aération ou ventilation
Afin d´éliminer les odeurs ou les vapeurs de produits, il est nécessaire de prévoir une entrée et une sortie d´air. On préconise généralement une ouverture en hauteur et la seconde en bas pour favoriser la circulation de l´air. Il est interdit de fumer, de boire ou de manger dans le local.
©F. Mechekour

Sol cimenté étanche
Le béton (environ 10 cm d´épaisseur) ne doit pas être fissuré. La chape doit être entretenue et non dérapante. Il est conseillé d´utiliser des palettes pour isoler les produits du sol (problème de condensation). Prévoir du sable pour absorber un produit accidentellement sorti de son emballage.
©F. Mechekour

Des étagères en métal
Les bidons doivent être entreposés sur des étagères en métal ou en plastique suffisamment solides. Il faut éviter les étagères en matières absorbantes telles que le bois. Il est conseillé de ranger les gros conditionnements en bas pour ménager son dos. « Il faut classer les produits par culture pour éviter les erreurs de traitement », prévient Jean-François Collin, chambre d´Agriculture du Calvados.
©F. Mechekour

Avec la collaboration de Jean-François Collin (CA 14), de Serge Buon (agriculteur), de la CCMSA, d´Arvalis et de Groupama.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

 © E. Bignon
Vaches laitières : Faut-il remettre en cause la notion d’alimentation à volonté ?
Restreindre l’alimentation des vaches les moins efficientes pour la ramener au niveau de celle des plus efficientes permettrait-…
« Je ne saurais plus traire sans exosquelette »
Valérie Savary, éleveuse à Zutquerque dans le Pas-de-Calais, recourt depuis quatre mois à l’exosquelette pour l’assister lors des…
Formule de prix du lait : Les indicateurs coût de production réévalués
L'observatoire "coût de production" du Cniel s'enrichit de nouveaux fournisseurs de données et de davantage d'…
Dans tous les grands pays laitiers, le même matériel de référence sera bientôt utilisé pour calibrer les analyseurs. © D. Hardy
Qualité du lait : le changement au niveau des cellules repoussé au début d’année
Le recalibrage annoncé des analyseurs aurait, à l’échelle d’une entreprise, un impact de 1 à 2 euros pour 1 000 litres. Pas…
Peut-on lutter contre l’obsolescence des robots de traite ?
Machinisme
La longévité des robots de traite repose sur la bonne réalisation des opérations de maintenance et le soin apporté au quotidien…
Un fort amaigrissement en début de lactation: mieux vaut contrôler le taux de BHB de ces vaches. © O. Crenn
Pourquoi ces vaches démarrent-elles mal leur lactation ?
Depuis trois mois, les vaches fraîches vêlées ne démarrent pas en lait, les chaleurs sont discrètes… Dans le cas de cet élevage…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière