Aller au contenu principal

Etude de l'Institut de l'élevage : Quelles pratiques pour des veaux laitiers plus robustes

L’Institut de l’élevage a conduit une étude multipartenariale(1) sur les pratiques des éleveurs pour avoir des veaux robustes.

© E. Bignon

Un recensement des pratiques a été fait en ligne auprès de 1814 élevages. Puis des études qualitatives ont été réalisées sur 58 élevages. Globalement, l’atelier veaux est important pour les éleveurs, la priorité restant toutefois la production laitière. La plupart ont plaisir à s’en occuper. La robustesse du veau est jugée à son comportement, sa conformation et des aspects santé. La prise colostrale est le point essentiel. « Le taux d’immunoglobulines dans le colostrum chute très vite dans les premières heures après vêlage, souligne Aurore Wache, de l’Institut de l’élevage. Et leur capacité à passer de l’intestin du veau dans le sang diminue aussi très rapidement dans les six heures après vêlage. De plus, pour un transfert d’immunité passive réussi, le veau a besoin de 200 g d’immunoglobulines dans le sang. La qualité et la quantité distribuée doivent être vérifiées. »

Du plaisir à s’occuper des veaux

Sur 1814 réponses, 80 % donnent le colostrum dans les six heures et 10 % vérifient systématiquement sa qualité. 26 % le donnent au biberon, 14 % uniquement sous la mère, 10 % au seau, 8 % uniquement à la sonde et 42 % de façon mixte. Le logement est essentiel. « Il faut loger les très jeunes veaux en case individuelle, veiller à la température, la taille du logement, l’humidité, les courants d’air et limiter la densité dans les logements collectifs. » Sur 1789 réponses, 85 % offrent un logement individuel aux veaux, 11 % un logement collectif. 55 % sont en bâtiment, 29 % en extérieur, 10 % les deux. La période sèche est aussi capitale. « La durée de tarissement, le choix du père, l’alimentation, le logement, le traitement des mammites, la vaccination, le déparasitage sont importants pour limiter les problèmes au vêlage, avoir un colostrum de qualité et pour la vitalité et la performance du veau. » Enfin le lieu, la surveillance et les interventions au vêlage doivent permettre de limiter les traumatismes de la mère et du veau et la contamination du veau à la naissance. Sur les 58 élevages, la durée de la période sèche est de 50 à 60 jours (recommandations : 6-8 semaines). Des adaptations individuelles sont souvent faites selon l’animal ou pour des raisons économiques.

 

Lire aussi le reportage chez Nelly Aubry en Ille-et-Vilaine : "Je suis très exigeante sur l'élevage des veaux"

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Ferme des 1000 vaches: les porteurs du projet déboutés par le Conseil d'Etat
Dans une décision rendue le 23 septembre, le Conseil d’État a rejeté le pourvoi de la société exploitant la ferme des 1000 vaches…
Le chantier du nouveau bâtiment pour les vaches taries du Gaec Losser.
« Avec la hausse des prix des matériaux, notre nouveau bâtiment coûte 20 % plus cher que prévu »
Alexis Losser, un des quatre associés du Gaec Losser, en plaine d’Alsace dans…
« Avec la bio, nous vivons bien avec 60 vaches à 8 500 litres »
« Avec la bio, nous vivons bien avec 60 vaches à 8 500 litres »
Dans la Loire, le Gaec des Gauds a réussi sa conversion bio, sans baisse de productivité laitière, mais avec une profonde…
La collecte des cinq principaux bassins exportateurs a été moins dynamique en juillet, comparée au printemps.
Des marchés laitiers fermes en lait conventionnel
À la mi-septembre, les cotations des produits laitiers se redressent.
Le robot d'alimentation sur roues alimenté par une cuisine revient, pour un troupeau de 300 VL, plus cher qu'une remorque mélangeuse ou qu'une désileuse automotrice, selon l'étude.
Combien coûte un robot d’alimentation aux 1000 litres de lait ?
L’enquête sur l’automatisation de l’alimentation en élevage bovin, publiée en 2020 par l’Idele et les chambres d’agriculture des…
HADN : SILpp2, une couverture de silo consommable
HADN : SILpp2, une couverture de silo consommable

« Fini les bâches en plastiques qui font perdre un temps fou et causent de nombreuses difficultés à chaque fois qu'…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière