Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Parlons d’une seule voix en tant que filière

Lors de leur AG, les industriels laitiers privés ont affirmé s’inscrire pleinement dans le plan de filière.

Robert Brzusczak, président de la Fnil: "notre priorité est de retrouver de la valeur sur le marché intérieur".
© A. Conté

La France n’est plus une terre de viande. Mais nous avons les moyens de rester une terre de lait », a affirmé Robert Brzusczak, président de la Fédération nationale des industriels laitiers (1) en mai dernier lors de l’assemblée générale de la Fnil, en mettant en avant le poids des entreprises laitières françaises tant sur le territoire national qu’à l’international. Au travers de témoignages, les industriels se sont attachés à démontrer leur engagement pour développer la RSE (responsabilité sociétale d’entreprise) dans leur stratégie et ainsi garantir la durabilité de la filière. En matière d’environnement, par exemple, de nombreuses initiatives sont prises pour réduire les consommations d’eau et d’électricité/gaz des usines (-28 % et -37 % dans le cas de Danone en dix ans). Des initiatives aussi pour diminuer les emballages, recycler les déchets, ou réduire l’empreinte carbone tant du côté des usines que des producteurs. « Mais si l’on veut avoir de la lisibilité auprès du consommateur, il est essentiel de parler d’une seule voix en tant que filière, a plaidé le responsable environnement de Danone. Il faut définir des standards – comme le prévoit le plan de filière — sur lesquels viendront s’inscrire les démarches d’entreprises. »

« Les OP doivent trouver toute leur place au niveau interprofessionnel »

Le maintien du dynamisme laitier français passe aussi par la mise en œuvre de "relations rénovées" avec les producteurs. « Des relations favorisant un équilibre économique, qui évitent de parler en permanence de rapport de force. La constitution des organisations de producteurs avec leurs nouvelles prérogatives répond à cette nécessité, estime le président de la Fnil. Les OP sont nos interlocuteurs et elles doivent trouver toute leur place dans le tissu interprofessionnel ». En revanche, les industriels se sont montrés beaucoup plus réticents vis-à-vis de la place à accorder à la grande distribution dans l’interprofession (dont l‘entrée est programmée dans le plan filière début juillet). Pour la Fnil, seules des informations générales sur les évolutions des différents segments de marchés, les différentes facettes de la politique laitière, les questions liées à la sécurité alimentaire ou tout autre sujet technique doivent être abordés. « Mettons-nous bien d’accord sur les objectifs et sur les sujets que nous voulons voir traiter avant de bâtir de nouvelles structures juridiques dans l’interprofession"La priorité des industriels est de « retrouver de la valeur sur le marché intérieur », a-t-il affirmé. Mais « l’habituel rapport de force entre nos entreprises et la distribution ne se réglera pas artificiellement par des discussions au sein du Cniel ».

(1) et directeur général délégué du groupe Savencia Fromage & Dairy.

Stagnation du prix des produits laitiers sur dix ans

« En dix ans, les produits laitiers sont restés au même niveau de prix de vente, alors qu’au niveau de l’ensemble de l’alimentaire les prix ont progressé de dix points », a souligné Caroline Le Poultier, directrice générale du Cniel. D’où les engagements du plan de la filière laitière pour recréer de la valeur et la répartir plus équitablement. Les tableaux de bords/indicateurs collectifs prévus dans le premier volet du plan devraient être finalisés par la filière mi-juillet puis envoyés à Bruxelles pour validation. La filière devrait également se mettre d’accord en juillet sur des critères concernant le pâturage et les OGM.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Vignette
Réagir dès les premières mouches pour éviter la prolifération
Une lutte réussie contre les mouches doit être anticipée, commencer tôt et s’inscrire dans la durée. Il est illusoire de croire…
Vignette
«Le boviduc ouvre la voie aux pâtures sous la route»
Au lieu de traverser la route, matin et soir, neuf mois par an, les vaches de Philippe et Olivier Postec empruntent désormais un…
Vignette
Bien penser l'abreuvement des vaches
Une vache laitière consomme de l’eau en grande quantité et rapidement. La disponibilité en eau peut se révéler un facteur…
Vignette
"Mes niches à veaux sur sable sont faciles à nettoyer"

"Les nouveau-nés, jusqu'à 15 jours maximum, sont élevés dans des niches à veaux que nous avons…

Vignette
Utilisez-vous des tests de gestation dans le lait ?
Dosage de protéines spécifiques de la gestation dans le lait ou le sang, progestérone, échographies... Plusieurs méthodes sont…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière