Aller au contenu principal

Pac : Ne pas louper les MAEC !

Si vous avez peu d’efforts à fournir pour entrer dans une MAEC, il serait dommage de passer à côté. Les éleveurs bio auront intérêt à intégrer le dispositif afin de compenser la perte de l’aide au maintien.

La protection des races menacées reste au programme des MAEC pour la PAC 2023-2027, comme la  froment du Léon.
La protection des races menacées reste au programme des MAEC pour la PAC 2023-2027, comme la froment du Léon.
© F. Mechekour

Vu qu’un nombre important de contrats arrive à échéance, il y aura sans doute beaucoup de demandes pour conclure de nouvelles MAEC, ou mesures agroenvironnementales et climatiques pour une durée de cinq ans.

« S’il y a un fort engouement, le risque est qu’il n’y ait pas assez de budget pour toutes les demandes, avec des arbitrages à faire. Et qu’une grande part de l’enveloppe soit consommée la première année, évoque Mary Henry-Bouvier, de la chambre d’agriculture de Bretagne. Si vous répondez déjà au cahier des charges d’une MAEC, ou que vous avez peu d’efforts à fournir pour le respecter, il serait dommage de passer à côté par manque de réactivité. »

Même son de cloche du côté de Cogedis : « Les cahiers des charges sont exigeants, mais si vous y répondez sans trop de difficulté, cela peut être intéressant vu les niveaux d’aides. À l’inverse, si le cahier des charges semble trop contraignant, mieux vaut ne pas s’y risquer. Il ne faut pas mettre en difficulté l’exploitation pour honorer une MAEC. »

Les plafonds pour les MAEC sont compris entre 5 000 € à 11 000 € par an selon les contrats. Capter des MAEC sera un enjeu pour certains laitiers, notamment pour les bios (lire p.42).

Début octobre, la liste précise des MAEC et leur ciblage sur les certains territoires n’était pas encore connus partout. Parmi les MAEC possibles listées par l’État, se trouve l’accompagnement pour réduire la part de maïs et augmenter celle en herbe ou aux fourragères équilibrées ou riches en protéines.

À retenir

Il y a désormais deux types de MAEC :

]]> Les MAEC surfaciques, avec un montant d’aide versée à l’hectare, pilotées par la Draaf.

]]> Les MAEC forfaitaires « transition », avec une aide forfaitaire versée à l’exploitation (18 000 € au total sur cinq ans) pilotées par les régions. Il s’agira de réduire son IFT (-30 %), d'améliorer son bilan carbone (-15 %) ou encore son autonomie protéique (plus de surfaces fourragères d’intérêt protéique, amélioration des pratiques d’élevage, production fermière de concentré, amélioration de l’origine de la MAT achetée ou de la qualité des aliments composés).

Les plus lus

Éliane Riou. « Dans notre nouvelle TPA 2x16, nos mettons 1h15 pour traire 140 vaches à deux, hors lavage. Une traite rapide et fluide, sans effort physique, c’est 100 % de plaisir ! »
« Dans une salle de traite, ce sont les détails qui font toute la différence »
Au Gaec de Kermouster, dans le Finistère, les associés ont mûri leur projet pour limiter les efforts physiques à la traite grâce…
Olivier et Béatrice Piron. « Nous privilégions un système très simple avec peu de vaches, pour rester efficaces tout en veillant à l'aspect travail. »
« Avec nos 49 vaches laitières, prévention rime avec efficacité économique »
L’EARL Les chapelles, en Ille-et-Vilaine, se distingue avec un système intensif mêlant maïs toute l’année et herbe pâturée.…
Le choix de griffes plus légères et de tuyaux en silicone soulage les bras et les épaules.
« Rénover la salle de traite pour tenir jusqu’à la retraite ! »
Dans le Finistère, le Gaec du Bois Noir a agrandi et rééquipé sa salle de traite, en vue de réduire la durée et la pénibilité de…
Prix du lait : Sodiaal abandonne son prix B
À partir du 1er avril, le prix B disparaît chez Sodiaal. Un « prix unique » sera mis en place pour l’ensemble de la…
Alexis, 28 ans, et Cyril, 32 ans, avec leur père Didier Magnière, 61 ans. « Nous partageons une vraie passion pour la race Simmental et n’aimons pas trop faire du tracteur. »
« Nous avons remis à plat tout notre système de production laitier pour devenir autonomes »
En Côte-d’Or, le Gaec Magniere a repensé totalement son assolement et ses rotations. Il est devenu complètement autonome en…
Le Casdar Ergotraite inclut une analyse biomécanique des mouvements par « motion capture ».
Traite : des hauteurs de quais trop souvent inadéquates
La hauteur des planchers mammaires à la traite a un impact important sur la posture du trayeur et le risque de troubles musculo-…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière