Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Oui les intolérances et les allergies existent

Ce sujet fait consensus et est bien documenté. Des solutions existent.

L’allergie aux protéines de lait touche 2 à 3 % des nourrissons. C’est la troisième allergie alimentaire chez l’enfant, derrière le blanc d’œuf et l’arachide. Quand l’allergie est confirmée par un spécialiste, le lait doit être supprimé, remplacé par des substituts et l’enfant doit être suivi. Cette allergie guérit souvent par la suite (à partir de 3 ans). Elle reste donc rare chez l’adulte. Comme les protéines de lait de vache sont proches de celles de lait de chèvre, brebis et bufflonne, la personne allergique évitera donc aussi ces origines animales. Les symptômes les plus fréquents sont des troubles digestifs ou dermatologiques.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière