Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Où se situe l’optimum de densité du maïs  ?

Une synthèse d’essais menés par Arvalis sur quatre campagnes confirme les préconisations en matière de densités de semis du maïs fourrage. Mais des nuances sont à noter toutefois.

Les préconisations d’Arvalis en matière de densité optimale de nombre de plantes récoltées par hectare dépendent de la précocité des variétés et des conditions de culture (cf. tableau). On parle d’objectif de densité à la récolte, sachant que le nombre de grains semés doit tenir compte des pertes estimées à la levée. Sauf accident climatique ou attaques de ravageurs, ces pertes n’excèdent pas plus de 5 % en bonnes conditions d’implantation, avec des semences de qualité. Mais, ces recommandations établies il y a plus d’une vingtaine d’années sont-elles toujours d’actualité ? Ou peut-on réduire les densités de semis, comme le préconisent certains groupes de développement ? A combien se chiffrent les pertes de rendement ? Et, d’un point de vue économique, quel compromis faut-il viser ? C’est l’objet des onze essais qu’a mené Arvalis en Bretagne, Pays de la Loire, et Picardie, sur quatre ans, en testant une gamme de densités allant de 80 000 à 125 000 plantes/ha.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Vous aimerez aussi

Vignette
Piloter l’alimentation des vaches avec les acides gras du lait
En Auvergne - Rhône - Alpes, les teneurs en acides gras du lait de tank sont mis à disposition des éleveurs. Ces nouveaux…
Vignette
« Sur notre élevage laitier, nous misons sur la gestion de la repro »
Au Gaec du Bois de Bousies dans le Nord. Détection pointue des chaleurs, suivi Repro, santé des veaux… sont des cartes maîtresses…
Vignette
Améliorer les performances de repro avec Reproscope

L’observatoire de la reproduction des bovins en France propose un nouvel outil web 

Vignette
« Nous concilions vêlages précoces et groupés »
À l’EARL Duvernoy, en Haute-Saône, les génisses montbéliardes vêlent à 25 mois depuis une trentaine d'années. Les vêlages sont…
Vignette
« Nous avons un responsable pour l’atelier génisses »
Au Gaec Lacour, en Ille-et-Vilaine, Ronald Cherbonnel gère l’élevage des génisses. Prim’Holstein, Montbéliardes ou Normandes,…
Vignette
« Nos Normandes vêlent à 27 mois depuis plus de vingt ans »
À l’EARL Tessier, en Eure-et-Loir, malgré quelques décalages volontaires, chaque année une cinquantaine de génisses vêlent autour…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière