Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

« Nous semons du sorgho sous plastique pour avancer sa maturité »

« Nous sommes situés centre Bretagne et nous cultivons 10 hectares de sorgho sous plastique Samco depuis deux ans. Le sorgho trouve bien sa place dans nos terres sableuses, très séchantes. Contrairement au maïs, même s’il sèche, il reverdit dès qu’il pleut. Il permet aussi de diversifier le régime en apportant un fourrage très digestible, sans amidon. Sa valeur ressort à l’analyse à 1 UFL. Le sorgho compose la moitié du régime hivernal de nos 100 Montbéliardes à 7 000 kg, en complément du maïs ensilage. Avant mon installation en 2008, mon père en avait déjà cultivé, mais pas sous plastique. Nous avions abandonné car les rendements n’étaient pas formidables et surtout le fourrage n’arrivait pas à maturité, même en semant début mai. Le plastique permet aujourd’hui d’obtenir des rendements plus élevés, plus réguliers, et le tas coule nettement moins qu’avant ! L’an dernier, nous avons ensilé 18 tMS/ha à 23 % MS.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière