Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Au Gaec Lan Ar Guibel dans les Côtes-d'Armor
« Nous investissons dans le but d'installer des jeunes »

Arnault et Marylène Le Goffic ont misé sur les atouts de la race Normande et du pâturage pour développer un système viable et attractif pour des jeunes.

Installés à Plouzélambre, à une dizaine de kilomètres de la Côte de Granit Rose, Arnault et Marylène Le Goffic ont aménagé une partie de leur corps de ferme en gîte et deux chambres d'hôtes en 2005. « Il fallait oser pour se lancer dans cette activité alors que nous sommes dans un coin un peu paumé. Mais ça marche très bien. Nous refusons même du monde en été. Finalement les vacances ne nous manquent pas trop parce que ce sont les gens qui viennent nous voir. » Mais, la passion d'Arnault, celle qui l'a poussé à s'installer hors cadre familial en 1988 sur 29 hectares avec seulement 100 000 litres de lait, c'est les vaches et en particulier celles de race Normande. « Mes parents n'étaient pas agriculteurs mais il y avait toujours deux ou trois vaches chez nous pour élever des veaux et c'est de là qu’est venue ma passion. » À l'époque, ce projet d'installation après un tiers avec moins de 200 000 l de lait et des Normandes, a laissé perplexe plus d'une personne.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Vignette
« Nos cédants voulaient transmettre à des jeunes »
Dans la Manche, François et Pierre Bienvenu ont repris deux exploitations en janvier 2019. Les deux frères ont réalisé leur rêve…
Globalement, la collecte des grands exportateurs reste peu dynamique.    © J. Chabanne
La cotation de la poudre de lait poursuit sa montée

Après un mois d'octobre relativement stable autour de 2 350 €/t, la cotation française de la poudre de lait écrémé…

 © Bel
Le groupe Bel va plus loin que le non OGM

 

La stratégie du groupe Bel est de…

 © Bel
En 2020, Bel garantit 371 euros pour 1000 litres

Pour la troisième année consécutive, le groupe Bel et l’APBO - Association des producteurs de lait Bel…

Lait : des robots de traite plus rapides et moins énergivores
Machinisme
Les dernières générations de robots de traite disposent de capteurs plus efficaces et de mouvements animés électriquement, au…
Vignette
Avec un tracker solaire : « Notre facture d’électricité a diminué d’un quart »
Le Gaec Hélaine, dans la Manche, a investi en 2017 dans un tracker solaire. L’objectif ? Réduire la facture énergétique en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière