Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

« Notre défibreuse en Cuma nous fait économiser de la paille »

« Notre Cuma s’est équipée d’une défibreuse Teagle à tambour depuis un an et demi. La paille défibrée nous sert à la fois pour le paillage des logettes et pour l’alimentation des animaux. Son principal avantage est de nous faire économiser de la paille grâce à un meilleur pouvoir absorbant. Les brins sont coupés court, avec une longueur régulière et des tiges éclatées. La machine accueille des balles rondes de 1,5 m de diamètre maxi. Son débit est de 2 à 3 t/h. Elle est équipée de couteaux de broyeurs de moissonneuses. Nous avons opté pour des grilles de calibrage de 21 mm, pour une utilisation assez polyvalente sans avoir besoin de changer de grille. On règle la longueur des brins en réglant la vitesse de la prise de force. Pour la litière, on vise des brins de 3 à 5 cm. Il est possible de pailler directement avec la machine. On peut régler le débit d’air de la soufflerie pour pailler plus ou moins loin. Le seul inconvénient, c’est la poussière !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Vous aimerez aussi

Vignette
Piloter l’alimentation des vaches avec les acides gras du lait
En Auvergne - Rhône - Alpes, les teneurs en acides gras du lait de tank sont mis à disposition des éleveurs. Ces nouveaux…
Vignette
« Sur notre élevage laitier, nous misons sur la gestion de la repro »
Au Gaec du Bois de Bousies dans le Nord. Détection pointue des chaleurs, suivi Repro, santé des veaux… sont des cartes maîtresses…
Vignette
Améliorer les performances de repro avec Reproscope

L’observatoire de la reproduction des bovins en France propose un nouvel outil web 

Vignette
« Nous concilions vêlages précoces et groupés »
À l’EARL Duvernoy, en Haute-Saône, les génisses montbéliardes vêlent à 25 mois depuis une trentaine d'années. Les vêlages sont…
Vignette
« Nous avons un responsable pour l’atelier génisses »
Au Gaec Lacour, en Ille-et-Vilaine, Ronald Cherbonnel gère l’élevage des génisses. Prim’Holstein, Montbéliardes ou Normandes,…
Vignette
« Nos Normandes vêlent à 27 mois depuis plus de vingt ans »
À l’EARL Tessier, en Eure-et-Loir, malgré quelques décalages volontaires, chaque année une cinquantaine de génisses vêlent autour…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière