Aller au contenu principal
Font Size

« Notre bâtiment en toit d’usine ventile très bien »

Antoine Sorin. « Pour obtenir plus de clarté, nous avons protégé les ouvertures en toiture avec des filets plutôt que du claire-voie. »
© DR

Au Gaec Sorin à Pleine-Fougères en Ille-et-Vilaine, les 130 Prim’Holstein à plus de 10 000 kg sont conduites quasi exclusivement en zéro pâture. La stabulation (4 mono-pentes en toit d’usine, 170 logettes), mesure 71 m de long et 43 m de large. Avec de telles dimensions, assurer une bonne ventilation peut s’avérer très compliqué. « Il est très clair et bien ventilé », assure cependant sans hésiter Antoine Sorin, un des quatre associés du Gaec. « En hiver comme en été, les vaches se couchent indifféremment dans toutes les logettes. Il n’y a pas d’odeurs d’ammoniac. » Complètement ouvert côté Sud, la ventilation est également favorisée par les ouvertures en toitures et sur les pignons (claire-voie et portes coulissantes). En revanche, l’arrière du bâtiment est fermé (mur contigu avec celui de la stabulation des génisses). « Pour obtenir plus de clarté, nous avons protégé les ouvertures en toiture avec des filets plutôt que du claire-voie. »

Éclairage avec des hublots fonctionnant en 24 volts

« Les premiers filets utilisés avaient une obturation de 70 %. Ils laissaient passer trop de pluie. Nous les avons donc remplacés par des filets avec obturation de 90 %." Leur empoussièrement ne pose pas de problème « même du côté génisses où nous utilisons la pailleuse depuis six ans". Côté lumière, 34 hublots basse consommation équipés d’une ampoule à induction assurent l’éclairage artificiel dans la stabulation. Ils fonctionnent en courant continu et 24 volts. « Cet équipement ne génère pas de courants de fuite, souligne l’éleveur. En hiver, pour inciter les vaches à manger, nous programmons l’éclairage pour que les hublots situés au-dessus de la table d’alimentation restent allumés de 22 h à 23 h 30 et de 4 h à 5 h 30. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Les systèmes avec litière malaxée compostée réclament des bâtiments très ouverts.  © C. Pruilh
« En litière malaxée, la clé est un couchage sec pour les vaches »
L'EARL Dijs dans le Calvados et le Gaec de Goirbal dans le Morbihan ont opté pour des plaquettes de bois, avec un objectif de 15…
Le Gaec compte 4 associés, 6 salariés, dont 2 mi-temps, et un apprenti. L’atelier lait emploie 3,5 UTH, la transformation 2,5 UTH et la vente 1,5 UTH.  © V. Bargain
[ Lait bio ] Le Gaec de Rublé veut être autonome à tous les niveaux
Au Gaec de Rublé, en Loire-Atlantique, l’autonomie pour la production, la commercialisation et désormais l’énergie est un point…
Angeline, Thierry et Emmanuel Ciapa. Les trois associés emploient un apprenti et un salarié cinq mois par an. © Ciapa
Être éleveur dans un désert laitier
Être isolé dans une région de grandes cultures pose de nombreuses difficultés : suivis technique et vétérinaire…
Litière malaxée compostée aux Pays-Bas
Premier bilan des litieres malaxées compostées pour vaches laitières
Substituer la paille par un matériau qui peut être malaxé sur les aires de couchage est une alternative dans les régions manquant…
stabulation vaches laitières SCL Elevage du Pla
« Notre litière malaxée est en paille broyée »
A la SCL Elevage du Pla, à Momères, dans les Hautes-Pyrénées, les éleveurs ont sept ans de recul avec leur…
Sorgho fourrager sursemé dans une prairie permanente après un travail superficiel du sol au covercrop. Par son effet sur la plisse de la prairie, il permet une meilleure implantation du sursemis prairial réalisé ensuite  à l'automne.  © S. Guibert
Du sorgho sursemé et pâturé pour le creux d’été
Comment rendre les prairies productives pendant les quatre mois d'été? Frédéric Lenglet, dans la Sarthe, a sursemé en juin 2019…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière