Aller au contenu principal

Risque de carence
Ne négligez pas les apports en sodium


« C´est pour le sodium que le risque de carence est le plus important, remarque Bernard-Marie Paragon, de l´école nationale vétérinaire d´Alfort. D´une part, les fourrages en sont peu pourvus, et d´autre part, les vaches en exportent quotidiennement par le lait. » Un apport insuffisant risque de limiter la production. Distribué sous forme de bicarbonate ou de chlorure de sodium (sel), le sodium favorise l´ingestion et les échanges sanguins. Sa concentration dans les minéraux classiques est faible. « Le meilleur moyen pour couvrir le besoin minimal des animaux est d´apporter du sel chaque jour par poignée sur les fourrages », considère Hervé Patriat, du groupe In Vivo. L´autre solution est de placer du sel en permanence à la disposition des animaux, soit par des pierres à sel, soit en disposant du sel en vrac dans une bassine. Les vaches laitières sont en effet capables de réguler leur consommation de sel selon leurs besoins - estimés entre 25 et 50 g par jour. « Toutefois dans ce cas, les quantités quotidiennes consommées ne s´avèrent pas toujours suffisantes et on observe d´importants écarts de consommation individuelle journalière », conclut Bernard-Marie Paragon.
La sub-carence en sodium est sans doute l´une des plus fréquentes en élevages laitiers. ©F. Mechekour
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

 © E. Bignon
Vaches laitières : Faut-il remettre en cause la notion d’alimentation à volonté ?
Restreindre l’alimentation des vaches les moins efficientes pour la ramener au niveau de celle des plus efficientes permettrait-…
[Contenu Partenaire] Dermatite : « une baisse de 39 à 9 % des vaches laitières touchées, grâce au biocontrôle »
Dans la Manche, le GAEC Bourgine lutte contre des problèmes de boiteries avec un produit de biocontrôle, le Certiflore. En un an…
« Je ne saurais plus traire sans exosquelette »
Valérie Savary, éleveuse à Zutquerque dans le Pas-de-Calais, recourt depuis quatre mois à l’exosquelette pour l’assister lors des…
Formule de prix du lait : Les indicateurs coût de production réévalués
L'observatoire "coût de production" du Cniel s'enrichit de nouveaux fournisseurs de données et de davantage d'…
Dans tous les grands pays laitiers, le même matériel de référence sera bientôt utilisé pour calibrer les analyseurs. © D. Hardy
Qualité du lait : le changement au niveau des cellules repoussé au début d’année
Le recalibrage annoncé des analyseurs aurait, à l’échelle d’une entreprise, un impact de 1 à 2 euros pour 1 000 litres. Pas…
Peut-on lutter contre l’obsolescence des robots de traite ?
Machinisme
La longévité des robots de traite repose sur la bonne réalisation des opérations de maintenance et le soin apporté au quotidien…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière