Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Mont Lait trace sa route

© dr

Petit à petit, le lait de montagne Mont Lait trouve son marché. Quelque sept millions de litres de lait de consommation ont été commercialisés en 2017. Lancée en 2013, la marque des producteurs de lait du Massif central s’est imposée dans toutes les enseignes de distribution de la zone de production et dans les magasins Lidl du Sud-Est de la France. Ce lait est positionné dans la gamme premium (vendu autour de 90 centimes le litre). Dix centimes sont reversés à l’association des producteurs de lait de montagne (APLM) : trois centimes destinés à l’entreprise prestataire (usine de Theix de Terra Lacta dans le Puy-de-Dôme) pour contribuer au coût de collecte,trois centimes aux 466 exploitations engagées dans la démarche, trois centimes pour la promotion et un centime pour le fonctionnement. Les producteurs qui assurent des animations commerciales sont rémunérés (100 €/jour). « En 2017, nous aurons restitué de l’ordre de 400 000 euros aux producteurs », indique Dominique Barrau, président de l’APLM.

Des projets de raclette et de beurre

L’objectif désormais est de conquérir l’ancienne région Rhône-Alpes et d’accroître les volumes dans tous les magasins. L’association vient de renforcer sa force commerciale (deux personnes) et a engagé un travail de caractérisation du produit avec l’Inra pour définir des critères différenciants à mettre en avant dans sa communication.

L’APLM prépare le lancement d’une raclette de montagne Mont Lait pour l’automne prochain en collaboration avec la Société fromagère du Livradois (Puy-de-Dôme). La plus-value reversée à l’association sera également de dix centimes par litre avec un contrat de répartition similaire. L’APLM travaille aussi sur le développement d'un beurre haut de gamme, avec sélection de ferments spécifiques et exclusifs Mont Lait. Il sera fabriqué par une filiale de Terra Lacta à Auzances (Creuse). Son lancement est prévu pour début 2019. L’APLM s’est donné pour objectif de valoriser sous sa marque 12 millions de litres en 2018 et 20 millions en 2019.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Vignette
Réagir dès les premières mouches pour éviter la prolifération
Une lutte réussie contre les mouches doit être anticipée, commencer tôt et s’inscrire dans la durée. Il est illusoire de croire…
Vignette
«Le boviduc ouvre la voie aux pâtures sous la route»
Au lieu de traverser la route, matin et soir, neuf mois par an, les vaches de Philippe et Olivier Postec empruntent désormais un…
Vignette
Production laitière : doper le taux butyreux par l’alimentation
Augmenter rapidement le TB, c’est possible par l’alimentation. Certaines rations sont plus favorables mais il faut surtout…
Vignette
Bien penser l'abreuvement des vaches
Une vache laitière consomme de l’eau en grande quantité et rapidement. La disponibilité en eau peut se révéler un facteur…
Vignette
Utilisez-vous des tests de gestation dans le lait ?
Dosage de protéines spécifiques de la gestation dans le lait ou le sang, progestérone, échographies... Plusieurs méthodes sont…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière