Aller au contenu principal

MHE : En Espagne, les vaches peinent à retrouver leur niveau de production laitière

Christian de la Fé Rodriguez, vétérinaire à l’Université de Murcie en Espagne, a rapporté l’expérience de l’Espagne, touchée depuis novembre 2022 par la Maladie hémorragique épizootique (MHE), lors d’une conférence organisée mi-novembre par l’UMT Pilotage de la santé des ruminants.

Vache en box d'isolement. Les dégâts causés par la MHE sont très variables d'un élevage à l'autre.
Vache en box d'isolement. Les dégâts causés par la MHE sont très variables d'un élevage à l'autre.
© A.Conte - Archive

Alors que la Maladie hémorragique épizootique (MHE) continuait de se propager mi novembre, Christian de la Fé Rodriguez, vétérinaire à l’Université de Murcie en Espagne, a témoigné de l’expérience de l’Espagne. « La virémie - présence du virus dans le sang - est variable et peut se prolonger plus d’un mois chez les cervidés sauvages et les bovins, explique le vétérinaire. Les dégâts sont très variables selon les élevages, ce qui montre que plusieurs facteurs jouent : la charge virale, l’immunité des animaux, les conditions de logement… »

La mortalité est en moyenne de 1 à 2 % selon les troupeaux, mais cela peut être plus. En attendant un vaccin, « le plus important est d’aider les animaux à boire et à manger, car la mort est souvent liée aux difficultés pour s’alimenter correctement ».

Plus de 2% de mortalité dans certains élevages

Les symptômes possibles sont nombreux, selon où se font les lésions. « Parmi les vaches dont la production laitière a été sévèrement impactée par l’infection, deux tiers ont des difficultés à retrouver leur niveau de production d’avant maladie. Nous verrons si les vaches malades ont des soucis de reproduction par la suite, et si elles ont complètement récupéré leur niveau de production à la lactation suivante. »

Les Espagnols pensent que l’immunité acquise peut persister longtemps. « Mais par contre, elle ne sera d’aucune utilité en cas d’arrivée d’un autre sérotype. Et il n’y a pas d’immunité croisée entre la MHE et la FCO. »

Concernant la transmission par le placenta – de la mère à son veau –, « nous n’avons pas encore assez de données pour l’affirmer, mais nous la suspectons, car il y a eu des veaux mort-nés et des veaux nés avec des symptômes ».

Les plus lus

éleveurs  avec leur troupeau au pâturage
« Nous dégageons 74 000 € de revenu disponible à deux en bio avec 36 vaches laitières »
Au Gaec du Bourguet, dans l’Aveyron, Camille et Lénaïc Vabre ont fait le pari osé de s’installer à deux sur une petite structure…
Christophe Baudoin, 36 ans, et son frère Vincent, 40 ans, ne craignent pas d’essayer de nouvelles pratiques pour produire plus de lait et maîtriser les charges.
« Avec un seul robot, nous produisons 1 million de litres de lait »
Le Gaec des sapins, en Loire-Atlantique, produit 1 million de litres de lait avec 83 vaches et un seul robot tout en…
Jérôme Curt, éleveur à la ferme du trèfle.
Bâtiments pour bovins : « Notre stabulation se rapproche du plein air »

La Ferme du trèfle, dans l’Ain, a monté un bâtiment novateur axé sur le bien-être animal. Pad cooling, toiture en Bartic,…

Selon Cyril Bapelle, vétérinaire nutritionniste (à gauche), « il faut réfléchir la gestion des mycotoxines en particules ingérées par vache et par jour ».
Mycotoxines : « Nous avons perdu 4 litres de lait par vache »

Dans la Manche, Romain Boudet, installé en individuel, a vu ses résultats techniques chuter après l’ouverture du silo de maïs…

Sylvain Tola, éleveur dans la Loire, et ses vaches montbéliardes au pâturage en mars
Prairie : « Dans la Loire, mes 65 vaches pâturent tout l’été sur 22 hectares »

Le dactyle, la luzerne, le lotier et six autres espèces composent les prairies des vaches laitières de Sylvain Tola, dans la…

Robot de traite : quel gain de production laitière lors du passage de la salle de traite au robot ?

Le passage de la salle de traite au robot de traite s’accompagne d’un gain de production par vache laitière. À paramètres…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière