Aller au contenu principal

Maïs : Quelles recommandations pour la lutte contre les corvidés en 2021

A défaut de disposer d’une solution entièrement satisfaisante, Arvalis recommande de mettre en œuvre une protection intégrée avec la combinaison de différents leviers.

Les corvidés sot capables de manger le maïs avant la levée et de tirer dessus jusqu’à 5 feuilles pour avoir la graine ! © J.-C. Gutner
Les corvidés sot capables de manger le maïs avant la levée et de tirer dessus jusqu’à 5 feuilles pour avoir la graine !
© J.-C. Gutner

1 Adapter l’itinéraire technique en évitant tant que possible les semis de maïs décalés dans l’espace et le temps. Attention aussi aux préparations de sol en conditions sèches pour ne pas avoir des sols motteux ou soufflés, favorables aux dégâts d’oiseaux. Il est préférable de rappuyer correctement la ligne de semis. Il y a des différences importantes selon le type de préparation de sol et le type de semoir. Et si les conditions le permettent, mieux vaut aussi privilégier un semis profond (4-5 cm) pour ralentir les dégâts, à défaut de les empêcher.

2 Privilégiez des semences protégées avec Korit 420FS en situation à risque. Il est encore disponible en 2021, avec un coût d’environ 10 €/dose. « Son efficacité est démontrée, mais reste insuffisante en cas de fortes attaques. Aucune autre solution disponible et autorisée pour un usage corvifuge n’a démontré un intérêt technique dans nos essais », précise Anne-Sophie Colart d’Arvalis.

3 Régulez les populations par le piégeage et le tir en se référant à la réglementation nationale et aux mesures en vigueur dans votre département en fonction de l’espèce considérée.

4 Pensez aussi à déclarer les dégâts en cas d’attaques sur vos prochains semis via les formulaires départementaux (DDT, CA, FDSEA…), et ce même si vous l’avez déjà signalé les années précédentes. Le signalement ne donne droit à aucune indemnisation mais le recensement des dégâts occasionnés par les espèces d’oiseaux – ou l’absence de signalement- est pris en considération pour leur classement sur la liste des espèces susceptibles d’occasionner des dégâts.

Les plus lus

Éliane Riou. « Dans notre nouvelle TPA 2x16, nos mettons 1h15 pour traire 140 vaches à deux, hors lavage. Une traite rapide et fluide, sans effort physique, c’est 100 % de plaisir ! »
« Dans une salle de traite, ce sont les détails qui font toute la différence »
Au Gaec de Kermouster, dans le Finistère, les associés ont mûri leur projet pour limiter les efforts physiques à la traite grâce…
Olivier et Béatrice Piron. « Nous privilégions un système très simple avec peu de vaches, pour rester efficaces tout en veillant à l'aspect travail. »
« Avec nos 49 vaches laitières, prévention rime avec efficacité économique »
L’EARL Les chapelles, en Ille-et-Vilaine, se distingue avec un système intensif mêlant maïs toute l’année et herbe pâturée.…
Le choix de griffes plus légères et de tuyaux en silicone soulage les bras et les épaules.
« Rénover la salle de traite pour tenir jusqu’à la retraite ! »
Dans le Finistère, le Gaec du Bois Noir a agrandi et rééquipé sa salle de traite, en vue de réduire la durée et la pénibilité de…
Prix du lait : Sodiaal abandonne son prix B
À partir du 1er avril, le prix B disparaît chez Sodiaal. Un « prix unique » sera mis en place pour l’ensemble de la…
Alexis, 28 ans, et Cyril, 32 ans, avec leur père Didier Magnière, 61 ans. « Nous partageons une vraie passion pour la race Simmental et n’aimons pas trop faire du tracteur. »
« Nous avons remis à plat tout notre système de production laitier pour devenir autonomes »
En Côte-d’Or, le Gaec Magniere a repensé totalement son assolement et ses rotations. Il est devenu complètement autonome en…
Le Casdar Ergotraite inclut une analyse biomécanique des mouvements par « motion capture ».
Traite : des hauteurs de quais trop souvent inadéquates
La hauteur des planchers mammaires à la traite a un impact important sur la posture du trayeur et le risque de troubles musculo-…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière