Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Plan de dégagement du lait
Maintenir la valorisation du Comté

Pour éviter que les stocks de comté ne prennent trop de poids, le comité interprofessionnel du gruyère de comté a mis en place une mesure de dégagement de lait.


« Sur les sept dernières années, la production de comté a augmenté plus vite que la consommation. Au final, il y a un excédent d´environ 2500 tonnes de fromage. Sur la zone comté, des fabricants, notamment d´emmental grand cru, attirés par la valorisation du comté, se sont mis à en produire. Si aujourd´hui, nous ne sommes pas en crise, nous voulons éviter un problème de surproduction qui conduirait à une baisse de prix », dépeint Claude Vermot-Desroches, président du Comité interprofessionnel du gruyère de comté (CIGC).
Selon le CIGC, pour maintenir le revenu apporté par le comté, la solution passe par la maîtrise de l´offre. Au départ, le comité pensait faire jouer la clause de sauvegarde, qui permet de limiter la production en cas de perturbation forte sur les marchés. « Mais le ministère des Finances ne nous y a pas autorisés, estimant que la filière n´était pas en danger, précise Claude Vermot-Desroches. Nous avons opté pour un plan de dégagement. Il est facultatif. Si les fruitières dégagent au moins 2 % de leur référence lait à comté sur le marché beurre-poudre, le CIGC leur verse une aide de 0,10 euro par litre de lait dégagé ».
Cette aide, financée sur les réserves du CIGC, servira à compenser le manque à gagner des fruitières. L´objectif affiché est un dégagement d´environ 10 millions de litres, soit 1000 tonnes de fromages, d´ici la fin de la campagne.
Parallèlement à ce programme, le CIGC a augmenté temporairement les cotisations versées par les fruitières et les affineurs, pour financer une campagne publicitaire (1,5 million d´euros).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Vignette
Le prix du lait d'avril-mai de Lactalis insatisfaisant
Lactalis a annoncé un prix du lait de base de 341 €/1000 l en 41-33 en moyenne nationale, pour les mois d'avril et mai 2019. L'…
Vignette
" Nous optimisons le pâturage avec du topping "
Partisans du pâturage tournant dynamique, Pascal et Kévin Brodu pratiquent depuis deux ans le « topping », une fauche avant…
Vignette
Prix du lait en mars 2019 : 334 €/1000 litres de moyenne en Europe
Le prix du lait de mars 2019 affiche une relative stabilité dans l'Union européenne par rapport aux douze derniers mois.
Vignette
Avec Franck Gaudin, nutritionniste: comment on booste la production laitière aux USA
Nutritionniste aux États-Unis, Franck Gaudin a fait part de ses préconisations pour gérer des systèmes à haut niveau de…
Vignette
L'Inra de Lusignan sécurise un système très pâturant
La diversification des ressources est au coeur du système de la station de l'Inra de Lusignan, dans la Vienne. Pour résister aux…
Vignette
Tous les débouchés du veau nourrisson sont en difficulté
Veau de boucherie, jeunes bovins, exportations vers l’Espagne : les marchés du veau nourrisson sont tous malmenés en même temps.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière