Aller au contenu principal

Race normande
L´Upra en difficulté prépare sa mutation

Plombée par un déficit financier structurel, l´Upra aurait pu déposer le bilan en 2006. Les réflexions sur le projet racial devraient aboutir à des propositions concrètes en août.


Les comptes de l´Upra Normande sont dans le rouge. A tel point que la cour des comptes a déclenché une procédure d´alerte qui aurait pu aboutir au dépôt de bilan en 2006. « Personne ne souhaite cela à l´Upra. Ce serait une mauvaise chose pour la race », a affirmé Gilles Thomazo, lors de l´assemblée générale de l´Upra qui s´est déroulée le 22 juin dans le Calvados. S´exprimant au nom des unités de sélection, Gilles Thomazo a insisté sur la nécessité de faire table rase sur les conflits du passé « pour construire un projet racial commun au service d´une race conquérante ». Et d´ajouter : « Produisons d´abord un projet racial avec des objectifs biens définis et partagés par tous et nous verrons ensuite quels seront les moyens à mettre en face et les contributions financières des uns et des autres. Dans le domaine, la Montbéliarde donne une leçon à tout le monde ! »
Si chacun s´accorde sur l´impérieuse nécessité d´opérer une restructuration, notamment au sein de l´Upra, et d´élaborer un projet racial contribuant à la création d´un Organisme de sélection indépendant et fédérateur, aucune piste n´a été dévoilée lors de l´assemblée générale. Le nouveau bureau en place depuis février y travaille mais ne veut pas « brûler les étapes », a souligné Jacques Legendre, le président de l´Upra. Des propositions seront annoncées début août.
Reste que face à l´urgence, certains commencent à s´impatienter. Il n´y a malheureusement pas que les comptes de l´Upra qui sont dans le négatif. La Normande a encore subi une baisse du nombre d´inséminations premières en 2005. Et le nombre d´adhérents à l´Upra (1842) a aussi reculé (- 2 %) en 2005 pour atteindre le niveau de 1995. La nouvelle équipe a du pain sur la planche mais se montre déterminée à relever le défi pour relancer la race.

Les plus lus

Ramassage de vaches laitières de réforme avant le transport vers l'abattoir
Quel est le prix d'une vache laitière de réforme ?

L'année 2023, le prix de la vache laitière de réforme aura été marquée par le retour de la saisonnalité, après…

tous les membres associés et salariés du Gaec de l'Alliance en Moselle.
Installation en Gaec : « Malgré mon jeune âge, les associés m’ont rapidement fait confiance »
En Moselle, le Gaec de l’Alliance a accueilli Victor Cordel lorsqu’il n’avait que 24 ans. Le jeune agriculteur s'est très vite vu…
Danone recherche 100 millions de litres de lait

Déprise laitière et besoins croissants de l’entreprise sont les deux raisons pour lesquelles Danone cherche de…

Georges Marhic, éleveur laitier en Vendée
Installation en élevage laitier : « Je transmets ma ferme neuf ans avant ma retraite »
Georges Marhic, éleveur laitier en Vendée a décidé de transmettre, avant la fin de sa carrière, son exploitation à un ancien…
Près de 1000 producteurs de lait adhérent aux six OP Sunlait. La crainte d'une non collecte de lait à partir du 8 mars est présente, même si Savencia assure qu'elle a ...
Sunlait contre Savencia : à quatre semaines de la fin de leur contrat, les producteurs cherchent des solutions

Pour pousser l'industriel à discuter avec elle, Sunlait annonce qu'elle va se pourvoir en cassation contre Savencia, et qu’…

Sunlait signe avec un deuxième acheteur de lait : Maîtres laitiers du Cotentin

L’association d’organisations de producteurs de lait Sunlait, qui n’avait de contrat cadre qu’avec Savencia, vient de signer…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière