Aller au contenu principal

Lubrizol : L'Anses préconise de poursuivre les analyses notamment pour le lait

fumée due à l'incendie de Lubrizol

Suite à l'incendie de l'usine Lubrizol le 26 septembre 2019, l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) a rappellé, le 28 novembre, que "les avis successifs de l’Anses formulés au vu des analyses reçues n’ont pas mis en évidence de niveau de contamination pouvant conduire à des risques accrus d’exposition par l’alimentation à court terme".

Pour évaluer les risques dans la durée, l'agence recommande "de documenter l’exposition par l’alimentation aux polluants associés à l’incendie susceptibles de s’accumuler et de migrer via d’autres milieux comme les eaux, les sols, les végétaux. Le sol peut être une source de contamination par ingestion directe par les animaux, par transfert aux végétaux qui seront ingérés par les animaux et par l’Homme, ou encore par transfert via le réseau hydrologique".

Les prélèvements ont vocation à être conduits sur une année

L'agence indique que pour l'heure, "l’analyse des cartes n’a pas montré de corrélation évidente entre l’intensité des dépôts et les concentrations des contaminants analysées dans les prélèvements, excepté une tendance pour les dioxines, furanes et polychlorobiphényles dans les œufs".

Les experts de l'Anses ont défini et priorisé différentes substances à rechercher pour chaque famille d’aliments : les productions végétales pour l’Homme et les animaux, le lait, les viandes, les œufs issus d’élevage en plein air, les poissons d’élevage, le miel, les aliments pour le bétail stockés en plein air et l’herbe de pâture. Les substances correspondent aux contaminants recherchés lors de la première phase de prélèvements : dioxines et furanes, PCB, HAP, élément-traces métalliques et produits d’extinction.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Tanguy Pinel et Adeline Fontaine. « Notre objectif de produire 800 000 litres de lait sur une stalle avec un maximum de pâturage est conforté par la flambée des matières premières. »
« Nos vaches produisent 41 kg de lait au robot avec 45 % d’herbe pâturée »
Au Gaec Le Bois Denial, en Ille-et-Vilaine, le niveau d’étable est passé de 9 500 kg à plus de 12 000 kg après le passage au…
De gauche à droite : Audrey Bourolleau, fondatrice d'Hectar, et Julie Renoux, vétérinaire conseil pour la Laiterie des Godets.
Quel modèle propose Hectar à la laiterie des Godets ?
Le projet Hectar, fondé par Audrey Bourolleau et Xavier Niel, a inauguré le 17 mai sa ferme pilote La Laiterie des Godets, conçue…
Guerre en Ukraine : La hausse des charges des exploitations laitières pourrait atteindre plus de 60 euros pour 1 000 litres en moyenne
Guerre en Ukraine : La hausse des charges des exploitations laitières pourrait atteindre plus de 60 euros pour 1 000 litres en moyenne
La flambée des prix des concentrés, des engrais ainsi que de l’énergie pourraitentraîner une hausse des charges allant, pour une…
Le prix des vaches laitières de réforme monte, mais pas le nombre d'abattages
Le prix des vaches laitières de réforme monte, mais pas le nombre d'abattages
Jusque début avril, les éleveurs de vaches laitières ont préféré retenir des vaches pour profiter de la hausse du prix du lait et…
C'est en Belgique, Irlande, Pays-Bas et Allemagne que le prix de mars a le plus augmenté par rapport à mars 2021.
Le prix du lait français à la traîne en Europe

L’observatoire européen des prix du lait

Le prix du lait bio rejoint celui du lait conventionnel
Le prix du lait bio rejoint celui du lait conventionnel
Ce printemps, le prix du lait bio moyen tourne autour de 400 € les mille litres, comme le prix du lait conventionnel. Avec…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière