Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les vaches à cellules repérées dans le lait de tank !

Avec GénoCellules, le groupe Seenergi <sup>(1)</sup> proposera de dénombrer les comptages cellulaires de chaque vache traite grâce au génotypage d’un échantillon de lait de tank à partir de janvier 2018.

Après avoir révolutionné le monde de la sélection en 2009, le génotypage trouve désormais une application dans le domaine de l’analyse du lait qui devrait faire date. Il est en effet désormais possible de connaître les numérations cellulaires de chaque vache et leur responsabilité dans la numération du lait de tank grâce au génotypage des vaches et du lait de tank. Il faut en effet d’abord génotyper toutes les femelles pour identifier l’origine des cellules qui seront retrouvées dans le lait de tank. La seconde étape consiste à génotyper le lait de tank (issu de traite classique ou robotisée) pour réaliser les comptages cellulaires vache par vache. GénoCellules repose sur un principe biologique immuable : l’ADN est spécifique à chaque individu. Il est présent dans toutes ses cellules. Les leucocytes qui affluent lors d’une mammite n’échappent pas à la règle.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière