Aller au contenu principal
Font Size

Les négociations sur les contrats laitiers aboutiront-elles d'ici juillet ?

L'intégration d'un indicateur coût de production dans les formules de prix des contrats pose des difficultés.

contrat
© J. Chabanne

Savencia et les OP n'avaient toujours pas conclu d'accord sur leur nouveau contrat cadre le 17 mai dernier, pour se mettre en conformité par rapport à la loi EGA. Ils semblaient les mieux partis pour conclure rapidement. L'association d'OP Sunlait et Savencia divergeait toujours sur la construction du prix PGC France qui entre dans la formule de prix. Pour Sunlait, " notre proposition tarifaire doit faire l'objet d'un accord avec Savencia avant les négociations commerciales avec la grande distribution (mécanique de la cascade de valeur). Mais Savencia ne veut pas s'engager sur un prix calculé à partir des coûts des producteurs, avant ces négociations. L'entreprise ne veut s'engager que sur un prix a posteriori, qui résultera des hausses qu'elle aura réussi à obtenir de la distribution (mécanique du ruissellement) ".

Vers une médiation pour forcer à conclure

Chez Lactalis, au 17 mai, certaines OP avaient demandé une médiation, " pour accélérer la conclusion de ces négociations qui sont aujourd'hui bloquées ". Les OP défendent la mécanique de la cascade. Lactalis a accepté le principe d'intégrer directement dans la formule un indicateur prix de revient, mais le désaccord porte sur la référence à suivre ou la manière d'utiliser cet indicateur dans la formule. 

Dans les coopératives, tous les règlements intérieurs n'avaient pas non plus encore fait entrer un indicateur coût de production directement intégré dans la formule de prix.

Avec la saisie du médiateur, les choses pourraient s'accélérer si Lactalis et les OP finissent par trouver un accord. Les autres entreprises pourraient alors s'en inspirer.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Le projet prévoit la construction sur le site de Houlbec-Cocherel d’une nouvelle stabulation en logettes pour 234 vaches laitières, en complément de celle existante pour 400 vaches.© DR
Un projet de 634 vaches dans l’Eure suspendu à la décision du Préfet
Pourra-t-il se faire ou pas ? Le projet d’une ferme de 634 vaches fait du bruit en Normandie. Le Préfet réclame quatre nouvelles…
 © D. Briand
Une astuce pour remplir les boudins de lestage
Dans l’Orne, Yoan Gallot, fils d’agricultrice, a créé une astuce pour faciliter le remplissage des boudins de lestage qui…
Covid-19 : 48 millions de litres de lait non produits en avril
Près de 40% des élevages laitiers ont réduit leur production en avril. Tous bénéficieront de l’aide de 320 €/1000 l prévu par le…
Rozenn et Gilles Héluard. « Nous essayons de valoriser au maximum les effluents pour limiter les achats d’engrais minéraux. » © Gaec Héluard
Au Gaec Héluard, les effluents couvrent la moitié des besoins en azote
Dans le Morbihan, Rozenn et Gilles Héluard valorisent au mieux les engrais organiques pour réduire la facture des engrais…
Dominique et Adrien Durécu « Nous valorisons beaucoup mieux nos prairies avec des petites parcelles. Les vaches pâturent plus et mieux. Et le résultat est payant ! » © E. Bignon
« Les vaches pâturent plus et mieux grâce au pâturage tournant dynamique »

La ferme de Dominique Durécu et de son fils Adrien, qui va s’installer au 1er juillet, possède un vrai…

stabulation vaches laitières SCL Elevage du Pla
« Notre litière malaxée est en paille broyée »
A la SCL Elevage du Pla, à Momères, dans les Hautes-Pyrénées, les éleveurs ont sept ans de recul avec leur…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière