Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les méfaits des fils de fer ingérés  

Les bovins  ne voient pas exactement ce qu'ils consomment et ne font aucun tri, même pas des graviers, contrairement aux petits ruminants qui trient avec leurs lèvres. Ce qui rentre dans la bouche termine donc sa course dans le réseau et c'est là que ça se complique.

1- Le corps étranger est piégé dans le réseau

La structure alvéolée de la paroi du réseau bloque facilement un fil de fer rigide que les aliments ingérés n'ont plus qu'à pousser dehors, c'est-à-dire tout droit devant lui. Et c'est facile car à cet endroit, la paroi ruminale a une épaisseur d'environ un centimètre. Juste derrière elle se trouve la cavité abdominale limitée en avant par le diaphragme, guère plus épais. Le fil de fer qui franchit la paroi du réseau peut prendre alors des trajectoires différentes. Il peut obliquer vers la rate ou longer le diaphragme vers la droite pour se loger près de la caillette et du feuillet. Il lui arrive même de terminer sa course dans le foie. Plus souvent, il va tout droit, traverse le diaphragme et va infecter le péricarde qui enveloppe le cœur mais il peut aussi lui arriver d'obliquer légèrement en direction de la plèvre ou du poumon.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière